5 journalistes, invités à la conférence de presse du président Aziz

Mohamed Ould Abdel Aziz1Cinq journalistes indépendants sont invités à la conférence de presse que va animer ce mercredi par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ce mercredi. Ils seront à côté de deux autres journalistes de la Radio et de la Télévision nationales.

Selon une source d’Alakhbar, les cinq journalistes indépendants sont :

Mohamed Aly Ould Abadi (Agence Moustaghil)
Mohamed Mahmoud Ould Abdoul Maali (Nouakchott Info)
El-Heiba Cheikh Sidaty (Agence Alakhbar)

Ahmed Telmidi (Centre Sahara)
Sidi Mohamed Belamech (Mourassiloun).

La conférence de presse s’agit de la première sortie du président Mohamed Ould Abdel Aziz depuis le rejet par le Sénat mauritanien du projet de modification de la Constitution.

Source : Alakhbar

Un marin sénégalais et un autre marocain portés disparus au large de Barcelone

au large de BarceloneUn marin sénégalais et un autre de nationalité marocaine sont portés disparus dans une collision survenue lundi entre un bateau de pêche et un navire marchand russe au large de Barcelone, rapportent des sites d’informations marocains.

Selon le site de l’hebdomadaire « La nouvelle Tribune », « les ressortissants marocain (34 ans) et sénégalais (37 ans) se trouvaient à bord du bateau de pêche dénommé +El Fairell+ ».

Ce bateau a « coulé suite au choc avec le navire marchand qui s’est produit durant l’après-midi à près de trois milles nautiques du port de Barcelone », précise-t-il, sur la foi d’une autorité portuaire de Barcelone, citée par les médias.

Selon le site du quotidien L’Economiste qui évoque également cet accident, « l’équipage du cargo russe a réussi à sauver le capitaine du bateau de pêche et un autre marin ».

Source: Seneweb.com

Le président Ould Abdel Aziz écrit à la CENI

CENILe président mauritanien a adressé, hier, mardi 21 mars, en fin de journée, une lettre à la commission électorale nationale indépendante (CENI), instance chargée d’organiser les consultations électorales, afin de lui faire parvenir une proposition concernant la tenue d’un référendum populaire sur les amendements constitutionnels proposés, nous renseigne des sources concordantes.

Selon les mêmes sources, le ministre secrétaire général de la présidence, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, président de la commission chargée du suivi et évaluation des résultats du dialogue dernier, a signifié dans la lettre que le scrutin doit se tenir après le mois du ramadan, autrement dit dans un délai de 3 mois.

Rappelons que la commission chargée du suivi et évaluation des résultats des dernières concertations s’était réunie,hier,au centre international des conférences de Nouakchott.

Cette décision intervient après le « niet » de quelques 23 sénateurs de la majorité présidentielle, ce qui a éternisé la situation politique dans le camp du président.

Source : Tawary

Scandale: Détection de 800 faux titres fonciers

titre_foncier_adrar_infoDes sources privées ont confirmé l’ouverture d’une enquête sur la gestion du patrimoine et immobiliers de l’Etat après la découverte dune large action de fraude concernant plus de 800 titres fonciers falsifiés délimitant des parcelles de terrain dans les zones résidentielles de Nouakchott.

Les mêmes sources indiquent que les fiabilisateurs de ces actes sont des personnalités proches d’un général influent de l’armée.

Il s’est avéré que les détenteurs de ces titres fonciers truqués ont utilisé les faux papiers pour emprunter des dizaines de millions d’Ouguiyas auprès de certaines banques.

Afin de déterminer les circonstances de cette affaire,il n’a pas été possible à « Essevir » d’obtenir des informations détaillées sur le sujet en raison de son incapacité à contacter la direction du domaine concernée.

Source: http://essevir.mr/node/4783

Source : Adrar Info

Tir à la cible : Nouadhibou abritera l’édition 2017 de la coupe inter regionale

tiracibleL’édition 2017 de la coupe inter- régionale du tir a la cible traditionnelle sera organisée à Nouadhibou du 30 mars au 02 avril prochain. C’est ce qu’a décidé le bureau de l’Union Mauritanienne du Tir à la Cible Traditionnelle après une large concertation avec les présidents et capitaines des équipes régionales.

Le choix de la capitale économique répond à l’impératif de proximité de Nouakchott qui abrite le plus grand nombre de tireurs et au fait que Nouadhibou n’a pas organisé ce tournoi depuis plusieurs années.

La coupe inter- régionale est l’une des compétitions statutaires de l’UMTC et est organisée annuellement et à tour de rôle dans l’un des chefs-lieux des wilayas du pays.

L’édition 2016 a été organisée à Nema, capitale de la wilaya du Hodh Charghi

atlasinfo

RD Congo : deux experts de l’ONU portés disparus dans le Kasaï-Central

carte-rdc2-592x296-1489418805L’Américain Michael J. Sharp et la Suédoise Zaida Catalán, deux membres du groupe d’experts de l’ONU sur la RD Congo, sont tombés dimanche soir dans une embuscade tendue par des hommes armés dans le centre du pays, où sévit la milice du chef traditionnel Kamwina Nsapu, tué en août dernier.

Le gouvernement congolais a confirmé l’enlèvement, dimanche 12 mars, de Michael J. Sharp et de Zaida Catalán, deux chercheurs du groupe d’experts des Nations unies sur la RD Congo. « Ce sont deux officiels onusiens qui séjournaient dans notre pays pour une mission dont nous ne connaissons pas l’objet », a fait savoir lundi à Jeune Afrique Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

À en croire le ministre, les deux experts ont quitté Kananga dimanche 12 mars, capitale de la province du Kasaï-Central, et se sont dirigés vers la ville de Tshimbulu où des affrontements entre l’armée et des miliciens avaient fait une soixantaine de morts début février. Selon une source onusienne, les deux experts avaient rencontré le chef de poste de la Mission de l’ONU en RD Congo (Monusco) à Kananga avant de quitter la ville.

« Forces négatives non identifiées » ou milice Kamwina Nsapu ?

Michael J. Sharp, coordonnateur du groupe d’experts, et sa collègue Zaida Catalán étaient accompagnés par un traducteur congolais, tous à bord de motos conduites par trois autres Congolais, selon Lambert Mende.

« Ce groupe qui sillonnait la province du Kasaï-central à moto, sans que les autorités locales en aient été informées, serait tombé, selon les premières indications, entre les mains des forces négatives non encore identifiées sur le pont Moyo à proximité du village Ngombe, secteur de Bukonde », a indiqué dans la foulée Lambert Mende dans un communiqué officiel.

Les experts de l’ONU travaillent indépendamment de la Monusco comme du gouvernement congolais, ce qui les conduit fréquemment à rencontrer leurs sources sans protection militaire.

Les groupes d’experts de l’ONU sont chargés de rédiger des rapports annuels pour informer le Conseil de sécurité sur la situation intérieure des pays dont ils ont la charge. Les deux disparus enquêtaient sur l’insécurité dans le Kasaï-central. Cette province est depuis plusieurs mois en proie à la rébellion, sévèrement réprimée, de miliciens se réclamant du chef traditionnel Kamwina Nsapu, tué en août 2016.

« L’embuscade a eu lieu dans une brousse où il n’y a ni la police ni l’armée. Ce sont bien des jeunes drogués appartenant à la milice de Kamwina Nsapu qui ont attaqué les deux experts », affirme pour sa part Emmanuel Ramazani Shadary, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, qui séjourne dans la région.

Ramazani Shadary a confié par ailleurs à Jeune Afrique qu’un hélicoptère de la Monusco a survolé la zone où aurait eu lieu l’enlèvement mais qu’il est « retourné à Kananga sans une indication claire sur le sort de deux experts de l’ONU ».

L’ambassade américaine confirme la « disparition » de Michael J. Sharp

Contactée, l’ambassade des États-Unis à Kinshasa a reconnu avoir pris « connaissance des rapports faisant état de la disparition d’un citoyen américain en RD Congo ».

Mais, « par respect pour sa famille en ce temps d’épreuve, nous n’avons pas de commentaire supplémentaire à émettre », a expliqué une source diplomatique américaine dans la capitale congolaise.

De son côté, le département d’État américain affirme qu’il n’a « pas de priorité plus élevée que la protection des citoyens américains à l’étranger ». « Lorsqu’un citoyen américain est porté disparu, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales et coopérons pleinement à leurs efforts de recherche », rappelle-t-il.

Source: jeuneafrique.com

Dernière-info : Deux chefs centre de la SOMELEC convoqués d’urgence à Nouakchott (Source)

SOMELECDeux chefs centre de la société mauritanienne de l’Electricité (SOMELEC) ont été convoqués, aujourd’hui, dimanche 12 mars, d’urgence à Nouakchott, apprend-on de diverses sources informées.

Il s’agit des chefs centre de Moudjéria (Tagant) et Tamchekett (Hodh El Gharby), selon les mêmes sources.

Il faut signaler que les populations ne cessent de dénoncer la mauvaise qualité des services de la SOMELEC tant à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays : les coupures récurrentes et prolongées, la facturation estimée et l’absence d’éclairage public. Depuis quelques mois, les différents services de ladite société sont minés par la corruption, la gabegie et les détournements , rapporte Atlas.info.

Tawary

Journée porte ouverte au Ksar organisée par l’association de prise en change des malades

au KsarL’Association de prise en charge des malades et des personnes nécessiteuses a organisé, samedi, une journée porte ouverte au niveau du centre de santé du Ksar au profit des couches les plus vulnérables.

A cette occasion, la présidence de l’ONG, Mme Aminetou Mint Noumah, a indiqué que ces efforts vont se poursuivrent afin de répondre aux besoins de la situation humanitaire des couches pauvres de la population.

Elle a ajouté que cette journée porte ouverte concerne plusieurs spécialités médicales dont la dermatologie et la stomatologie.

Elle a enfin remercié les pharmaciens et les médecins pour leurs précieux appuis.

Le démarrage de cette journée porte ouverte s’est déroulé en présence du maire de la commune du Ksar, M. Mohamed Saleck Ould Oumar.

Source: AMI

Attentats de Paris et Bruxelles: l’artificier en chef identifié

Paris et BruxellesL’artificier en chef des attentats de Paris et de Bruxelles a été identifié. Selon des médias belges, ce Syrien est connu sous l’identité d’Ahmad Alkhald. Il est le seul membre des commandos à avoir regagné la Syrie après les attentats du 13 novembre 2015.

Il est l’un des visages les moins connus du commando du 13-Novembre, son rôle a pourtant été central dans les attentats de Paris. Selon des informations de plusieurs médias belges confirmées par le journal Le Monde, Ahmad Alkhald un Syrien né en 1992 serait l’artificier en chef de ces attaques.

Ses empreintes ont été retrouvées sur la ceinture explosive de Brahim Abdeslam, mais aussi dans plusieurs planques du commando en Belgique. Le terroriste, dont l’identité réelle est incertaine, est arrivé en Europe par la route des migrants avec de faux papiers en même temps que d’autres futurs kamikazes.

Trois jours après le 13 novembre 2015, il est reparti en Syrie où il serait toujours actuellement. De Syrie, sous le pseudonyme d’Abou Ahmad, cet artificier a continué à prodiguer conseils techniques et instructions aux survivants du commando avant qu’ils ne mènent les attaques contre Bruxelles en 2015.

Des conversations ont notamment été exhumées sur un ordinateur avec le Belge Najim Laachraoui, l’un des kamikazes de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem. Sa trace a été perdue par les enquêteurs à partir de son départ de Vienne pour la Turquie puis sans doute la Syrie après s’être enfui d’un centre pour réfugiés en Hongrie.

Source: RFI

Communiqué de la Fédération des Associations de Mauritaniens en Espagne

communiquéLa communauté mauritanienne en Espagne et à travers la Fédération des Associations de Mauritaniens en Espagne, a adressé une lettre de vives protestations dirigée à Madame la Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération chargée des affaires maghrébines et africaines et des mauritaniens de l’étranger, au sujet de la fermeture expéditive du Centre d’Accueil des Citoyens de l’ambassade de Mauritanie à Madrid.
Nous vous livrons le texte de la lettre :
A son Excellence la Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération chargée des affaires maghrébines et africaines et des mauritaniens de l’étranger,
Madame la Ministre,
Nous vous écrivons, suite à un évènement qui revêt une grande importance pour notre communauté et qui est survenu promptement à la grande surprise générale : celui de la fermeture du Centre d’Accueil des Citoyens au sein de l’ambassade de la République Islamique de Mauritanie à Madrid.
Madame,
Cette fermeture sans préalables ni précédents nous laisse perplexes et désorientés du fait de l’importance pour notre communauté d’avoir un bureau d’enrôlement et du registre civil à sa portée.
Vous savez sûrement que les prérogatives des représentations diplomatiques et consulaires Mauritaniennes à l’étranger en matière d’Etat civil ont été attribuées à l’Agence nationale du Registre des Populations et des Titres Sécurisés (ARNPTS), donc ces représentations ne peuvent plus assumer à ce jour ces rôles d’impératives nécessités surtout quand il s’agit de l’étranger.
A ce titre, nous dénonçons et désavouons avec véhémence cette fermeture inopinées et irresponsable à notre point de vue de ce centre dont dépendent les intérêts fort importants de nos compatriotes en Espagne.
A cet effet, nous ne ménagerons aucun effort pour le rétablissement de nos droits en tant que citoyens de la République éloignés de la mère patrie et lésés de manière rocambolesque de leurs droits d’établir un acte de naissance pour leurs enfants, de renouveler leurs passeports, d’établir un acte de mariage, etc. des procédures simples mais qui aujourd’hui se trouvent fort compliqués du fait de la fermeture de ce bureau.
Madame la Ministre,
Nous vous prions d’intercéder à notre faveur auprès des autorités nationales compétentes afin qu’une solution urgente soit trouvées à ce pertinent problème qui a causé et occasionne de nombreux désagréments à notre Communauté.
Confiant dans le traitement adéquat de notre requête et l’importance que vous lui accorderez, je vous prie de recevoir, Madame le Ministre, l’assurance de mon respectueux dévouement et mes salutations les meilleures.
San Sébastian, le 06 mars 2017
Signé :
Président de la Fédération des Associations de Mauritaniens en Espagne
Dr Abdou Ould Ahmed Ely

Source: Le calame