Kosmos annonce une nouvelle importante découverte de gaz au Sénégal

La société Kosmos energy vient de faire une nouvelle découverte d’un important gisement de gaz naturel dans le bloc de Kayar offshore profond après le forage du puits d’exploration de Yakaar 1, situé au large du Sénégal et de la Mauritanie. Il s’agit de 15 billions de pieds cubes, annonce la compagnie.

Le puits “Yakaar-1” est situé dans le bloc de Cayar Offshore profond à environ 95 kilomètres au Nord-Ouest de Dakar, dans presque 2 550 mètres d’eau. Le puits a été foré jusqu’à une profondeur totale d’environ 4 700 mètres, note un communiqué de Kosmos parvenu à la Rédaction de Seneweb.

« Kosmos détient un taux de succès de 100 % dans le bassin, avec six puits d’exploration et d’évaluation consécutifs forés à ce jour, ce qui confirme que notre modèle géologique et nos outils géophysiques sont bien étalonnés. Yakaar-1 a découvert une importante ressource de gaz. Conjointement avec la découverte de Teranga-1 réalisée l’année dernière, nous croyons que cette ressource soutiendra un deuxième centre de production de gaz naturel liquéfié à prix compétitif. Le résultat confirme en outre notre perception de l’échelle du système pétrolier au large de la Mauritanie et du Sénégal, notamment les systèmes de chenaux sous-marins du bassin, pour lesquels les risques sont maintenant encore plus réduits, puisque le puits démontre que le réservoir et le piège sont tous les deux fonctionnels dans ces zones utiles pas encore testées », réagit Andrew G. Inglis, président-directeur général de Kosmos.

 

 

Seneweb.com

 

Réalisation effective de l’acquisition par le groupe Attijariwafa bank de 100% du capital de Barclays Bank Egypt qui deviendra Attijari bank Egypt1

Conformément à l’accord signé le 4 octobre 2016, Attijariwafa bank a finalisé ce jour l’acquisition de 100% du capital de Barclays Bank Egypt et ce, après l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires requises.

Barclays Bank Egypt est une banque dont le siège est basé au Caire, disposant d’un effectif de 1.500 employés et d’un réseau de 56 agences situées dans 18 villes égyptiennes. En 2016, Barclays Bank Egypt a enregistré un produit net bancaire de 1.950 EGP millions (1.062 MAD millions2) et un bénéfice net de 663 EGP millions (361 MAD millions2).

En 2017, Barclays Bank Egypt a réalisé au titre du premier trimestre un bénéfice net de 257 EGP millions(140 MAD millions2) en croissance de +60% par rapport au premier trimestre 2016, bénéficiant des conditions de marché très favorables en matière de croissance des crédits, d’amélioration des marges d’intermédiation et de hausse des rendements des bons du Trésor. La rentabilité des actifs et des fonds propres s’est ainsi significativement accrue (RoA de 4,3% et RoE de 30,4% contre respectivement 3,0% et 22,5% au premier trimestre 2016).

Cette opération permet à Attijariwafa bank d’étendre son réseau international au sein de la troisième économie africaine riche d’une population de 92 millions d’habitants, et de s’implanter dans un marché bancaire avec des perspectives de croissance soutenue. Elle ouvre aussi la voie au développement du groupe au Moyen Orient et en Afrique de l’Est.

L’implantation d’Attijariwafa bank en Egypte contribuera également à une intégration économique de plus en plus importante entre l’Egypte et les régions de présence du groupe.

Le financement de cette acquisition avait été anticipé dès le quatrième trimestre 2016 grâce à la réduction de moitié de la participation d’Attijariwafa bank dans Wafa Assurance et l’émission d’un emprunt subordonné perpétuel éligible en capital Tier1.

La combinaison de l’ensemble des opérations citées ci-dessus a un impact positif sur les ratios de solvabilité d’Attijariwafa bank et un impact relutif sur ses comptes consolidés améliorant le résultat net par action de 2,1 MAD par action (+9%) et le RoA de 12 points de base3.

 

Contact Relations Presse                                                                       Contact Communication Financière

Mlle Ouafaa Ghaouat                                                                              Mme Ibtissam ABOUHARIA

Email : O.Ghaouat@attijariwafa.com                                                    Email : i.abouharia@attijariwafa.com

(1) Le changement de dénomination sociale est soumis à l’accord de l’Assemblée Générale Extraordinaire de Barclays Bank Egypt et de la Banque Centrale égyptienne

(2) Cours de change au 03 mai 2017 : 1 EGP = 0,5448 MAD

(3) Projections 2017 (12 mois pour l’ensemble des agrégats de résultat)

 

Source: Le calame

Snim: arrêt des trains minéraliers, perte sèche de près de 340 millions d’ouguiyas.

Les conducteurs des trains minéraliers de la SNIM ont finalement décidé un arrêt de travail de 24 heures à partir du 1er Mai. Ce qui laisse entendre l’arrêt total des 4 trains aller – retour chaque jour entre Zouerate et Nouadhibou.

Il est à noter qu’ un seul train moyen est de 150 wagons, dont chacun transporte 80 tonnes de minerai brut. Autrement dit , 4 trains sont au total de 600 wagons, ce qui vaut dire 48 mille tonnes de minerai au total.

Autrement, à peu près 960 Mille usd, ce qui équivaut à 340 million et 800 mille ouguiyas, la perte de la SNIM en un seul jour. Traduit de la page du confrère Ahmed Abou Abdellah Barick.

Source : Zouerate Actu

SNIM: un débrayage annoncé pour le 1er mai

Les employés de la Société nationale industrielle et minière ont annoncé un débrayage de 24H à partir du 1er mai.

L’annonce a été faite lors d’un meeting organisé ce week-end au cinéma de la Snim par les différentes centrales syndicales en présence de l’ensemble du collège des délégués du personnel. Selon certaines centrales syndicales, si jamais l’administration ne satisfait pas à leur plate-forme de revendication, la menace d’une grève générale plane avec le risque de paralyser toute la cité pour une durée illimitée.

Les délégués du personnel ont rappelé leur chapelet de points de revendication qui se résume en cinq points :

Augmentation de 10% avec un rappel à partir du 1er octobre 2014 ; Gratification de cinq salaires à la fin du mois d’avril ; Prise en charge de l’acompte de la fête du maouloud ; Prise en charge de l’économat à hauteur de 45 000 um pour tous les travailleurs ; Réintégration de neuf (09) travailleurs licenciés après la grève de 2015 et recrutement de 13 employés de la sous-traitance dont l’embauche a été suspendue par la société a la suite de la grève.

On rappelle que les travailleurs de la snim avaient observé une grève de deux mois en 2015, une première dans l’histoire de ce géant minier qui peine encore à sortir de la crise qui a affecté le secteur en 2014.

Source : Rimeco

Le directeur du marché de poisson nie avoir été arrêté par la police des crimes économiques

Le directeur général du marché de poisson, Mohamed O. Soueid’Ahmed a nié avoir été interpelé par la police des crimes économiques pour la disparition de 80 millions d’ouguiya dans sa société.

O. Soueid’Ahmed a démenti des informations publiées par Sahara Media sur la foi d’informations obtenues, qui affirmaient que celui-ci avait été arrêté pendant quelques heures par la police des crimes économiques avant d’être par la suite relâché.

Le directeur du marché de poisson nous a fait parvenir ce droit de réponse. « Certains sites respectables ont publié une information selon laquelle le directeur du marché de poisson avait été arrêté par la police.

Certains sont même allés jusqu’à annoncer le paiement de sa part de montants qui ont évolué suivant les sites, alors que d’autres l’ont blanchi.

Nous vous invitons à s’assurer des informations obtenues auprès de vos sources avant leur publication et de bénéficier du climat de liberté dont jouit notre pays.

Nous vous invitons à ménager les sentiments de vos lecteurs et éviter de mettre en cause la probité d’une quelconque personne, car nous sommes convaincus de votre professionnalisme et votre souci d’offrir à vos lecteurs l’information utile et sa primauté.

C’est pourquoi nous avons tenu à vous réaffirmer que cette information est dénuée de tout fondement à moins qu’elle n’ait d’autres mobiles inavoués.

Les inspections dans les différentes directions du ministère de la pêche et de l’économie maritime sont une opération de routine tout au long de l’année budgétaire à l’image de ce qui se passe dans tous les départements ministériels et institutions de l’état, depuis que l’état a fait siennes la transparence et la rationalisation des moyens de l’état.

L’inspection en soit n’est une nouvelle que pour celui qui ignore les règles de l’administration. »

Source : Sahara Medias

TMLSA annonce un changement de direction à la mine de Tasiast

Tasiast Mauritanie Limited S.A (TMLSA ou Tasiast) annonce qu’un changement de direction à la mine de Tasiast interviendra  à la fin du mois de mai 2017.

M. Raitt Marshall, qui occupe la fonction de Directeur Général depuis 2015, va quitter la Société pour se consacrer à d’autres activités. Sous sa direction, la mine de Tasiast a maintenu de solides performances en matière de sécurité au travail. Elle a amélioré la production et la fiabilité des opérations et a effectué des réductions de coûts en mettant l’accent sur les initiatives d’amélioration continue.

La recherche d’un nouveau Directeur Général est en cours. Sa nomination sera annoncée dans les prochains mois.

Dans l’intervalle, M. Grahame Smith, Directeur des Opérations à la mine, assumera les fonctions de Directeur Général par intérim. Il a rejoint Tasiast en 2011 où il a depuis occupé plusieurs hautes fonctions, notamment celle de la direction quotidienne des opérations.

Source:  Elhourriya

Zouerate : Snim : après l’échec des négociations syndicales, les délégués du personnel rencontreront demain le wali

Zouerate Actu – Après trois jours infructueux de négociations entre la Snim et les représentants des travailleurs, ces derniers seront reçus ce vendredi 28 avril 2017, pour la seconde fois, par le wali du tiris zemmour, M. Isselmou Ould Sidi, apprend-on de source sûre.
Les autorités administratives locales avaient interdit tout meeting avant le 1er mai, mais les délégués du personnel tiennent à organiser un rassemblement ce samedi pour faire le compte-rendu des négociations syndicales aux travailleurs, indique la même source.
Les représentants des travailleurs avaient mis sur la table des négociations : une augmentation générale de 10%, gratification de cinq (05) salaires, retour des licenciés lors et après la grève de 2015, gratuité des acomptes de la fête du maouloud, gratuité des produits alimentaires de l’économat pendant le ramadan.
L’entreprise avait accepté les trois derniers points, mais les délégués syndicaux ont rejeté demandant l’application des cinq points avancés.
A souligner que cette fois-ci, le collège des délégués (CNTM, UTM, CGTM, CMT) fait bloc pour aller aux négociations.

 

 

Source :  Zouerate Actu

La Mauritanie participe à la Rencontre Turquie-Afrique des Ministres de l’Agriculture et au Forum d’affaires Agribusiness

Le ministre des pêches et de l’économie maritime, M. N ani Ould Chrougha a quitté Nouakchott mardi soir à destination de Turquie.

Le ministre prendra part aux travaux de la première Rencontre Turquie-Afrique des Ministres de l’Agriculture et au Forum d’affaires Agribusiness, qui se tiendront les 27 et 28 avril à Antalya, en Turquie.

Le ministre est accompagné au cours de ce voyage par le conseiller technique chargé du contrôle et d’inspection maritime, M. Cheikh Ould Ahmed Ould Baya.

Source: AMI

Prochaine réunion à Nouakchott du conseil des ministres de l’ESMT

Le conseil d’administration de l’école supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) a tenu lundi à Nouakchott sa 38ème session ordinaire.
Une réunion qui doit préparer la prochaine réunion du conseil des ministres de cette institution, créée en 1981 à l’initiative de 7 pays africains, la Mauritanie, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement avec le soutien de l’UIT, et de les coopérations française, canadienne et suisse.
A l’ouverture de cette session, le secrétaire général du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication, Mohamed Ould Haiba a dit que la Mauritanie  « est très fière de sa dimension africaine et travaille inlassablement pour renforcer et développer la coopération et l’intégration entre pays africains. »
Il a par ailleurs ajouté Il a précisé que la Mauritanie, qui a présidé le conseil d’administration de l’ESMT pour la période 2014-2015 et qui préside l’actuel mandat du conseil des ministres, a œuvré au développement de cette institution, à travers l’actualisation de son cadre juridique et institutionnel et la mise au point de ces outils de bonne gouvernance, ce qui renforcera les capacités de cette école et lui permettra de mieux accomplir sa mission.
Le secrétaire général du ministère a ajouté que l’ESMT constituait un exemple d’une coopération réussie entre les pays, dans un domaine aussi important que les technologies de l’information et de la communication, rappelant que cette institution avait ouvert une branche en Mauritanie devant plusieurs jeunes désireux d’entreprendre une formation professionnelle dans le domaine.
Prenant la parole à son tour, le président du conseil d’administration de l’école, Malam Garba Abdoul a dit que le mandat qui s’achève a été principalement marqué par les débuts de la mise en œuvre du plan stratégique couvrant la période 2015-2019.
Il a noté que ce plan managérial a pour ambition de consolider les importantes réalisations de l’ESMT, notamment l’achèvement du processus de migration vers le système LMD (Licence-Master-Doctorat) par la création de nouvelles filières de formation issues du conseil scientifique et pédagogique de juin 2014 et la professionnalisation des offres de formation continue avec le lancement des nouvelles filières de certification professionnelle.

Source: Saharamédias

Nouadhibou : distribution de terrains aux enseignants

Calles de Nouadhibou. Mauritania

Le gouvernement mauritanien a distribué ce lundi 568 parcelles à des enseignants du fondamental, du secondaire et de l’enseignement technique en service dans l’aire géographique relevant de la zone franche de Nouadhibou.

Le président Mohamed O. Abdel Aziz a remis les titres de propriété à certains bénéficiaires en présence de responsables de la famille pédagogique à Nouadhibou.

Intervenant à cette occasion, le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, Mohamed O. Daf a dit que cette distribution de terrain permettra de résoudre le problème du logement des travailleurs du secteur éducatif, ce qui sera de nature à améliorer la prestation de ce secteur vital.

O. Daf a réaffirmé le caractère transparent de l’opération de distribution à toutes les étapes, une opération qui s’est déroulée en présence d’un huissier et des représentants des autorités administratives et scolaires.