Éliminatoires CAN 2019 : Les 23 Mourabitounes pour le Botswana

FFRIM – Le staff des Mourabitounes a dévoilé ce dimanche 21 mai la liste des joueurs convoqués pour un stage en Afrique du Sud, qui va déboucher sur la rencontre face au Botswana, comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations « Cameroun 2019 ».

Le sélectionneur national, Corentin Martins, a opté pour un groupe 23 joueurs sans énormes surprises, qui se rapproche à peu de choses près à celui retenu pour les deux derniers matchs amicaux à Nouakchott contre le Bénin et le Congo. Deux réservistes ont été choisis (Mohamed M’Bareck et Moctar Salem de l’ASAC Concorde) pour palier à d’éventuels forfaits.

L’équipe nationale de Mauritanie va s’envoler le samedi 27 mai en direction de l’Afrique du Sud, où elle va effectuer un stage de préparation dans la ville de Pretoria, avec un match amical le dimanche 4 juin face au Lesotho. Les Mourabitounes vont regagner Francistown le 8 juin, et y démarrer officiellement leur campagne des éliminatoires de la CAN 2019 contre les Zèbres du Botswana, le samedi 10 juin à 13h30 GMT.

Les 23 Mourabitounes convoqués :

Gardiens (3) : Souleimane Brahim (Fc Nouadhibou), Saleck Mohamed Salahdine (Fc Tevragh-Zeïna), Assane Aly (Red Star Fc 93/France)

Défenseurs (8) : Abdoul Ba (Rc Lens/France), Sally Sarr (Fc Lucerne/Suisse), Bakary N’diaye (Fc Tevragh-Zeïna), Diadié Diarra (Fc Gueugnon/France), Harouna Sy (Gs Marseille-Consolât/France), Ousmane Samba (Jeanne D’arc De Drancy/France), Aly Abeid (Ud Levante/Espagne), Mohamed Wade (Fc Nouadhibou)

Milieux (7) : Dialo Guidileye (As Nancy Lorraine/France), Khassa Camara (Skoda Xanthi/Grèce), Mohamed Taghiyoullah Denna (Fc Tevragh-Zeïna), Yali Mohamed Dellahi (Futbola Klubs Liepāja/Lettonie), Moussa Sidi Baghayogho (Acs Ksar), El Hacen El Id (Ud Levante/Espagne), Abdoulaye Silèye Gaye “Palaye” (Futbola Klubs Liepāja/Lettonie)

Attaquants (5) : Amadou Niass (Salam Zgharta/Liban), Babacar Baguili (Acs Ksar), Adama Ba (Aj Auxerre/France), Mohamed Abdallahi Soudani (Us Tataouine/Tunisie), Khalil Moulaye Ahmed “Bessam” (Fc Nouadhibou)

Réservistes (2) : Mohamed Mohamed M’bareck (Asac Concorde), Moctar Salem Sidi (Asac Concorde)

 

Elhourriya.net

Le ministre d’équipement et des transports s’enquiert de l’état d’avancement des travaux de construction de la route Aoueinatt Zbel-Djigueni

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le ministre d’équipement et des transports, M. Seydna Ali Ould Mohamed Khouna, accompagné du wali du Hodh Charghi, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, s’est enquis jeudi matin de l’état d’avancement des travaux de construction de la route Aoueinatt Zbel-Djigueni, d’une longueur de 85 Km.

Le ministre a reçu des explications sur l’état d’avancement des travaux au niveau de cette route, dont 19% ont été déjà achevés.

L’enveloppe financière alloué à ce projet s’élève à six milliards d’ouguiyas sur financent du budget de l’état mauritanien et du Fonds saoudien pour le Développement.

La route, exécutée par l’Arab Contractors, permettra de désenclaver les deux villes.

Le ministre était accompagné au cours de cette visite par les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya et de plusieurs responsables du département.

Source: AMI

ElMina Jahe sacré champion de Mauritanie 2017

Avec l’art et la manière, ElMina Jahe s’est adjugé ,samedi 20 mai, le titre de champion de Mauritanie de Basket ball 2017 après une somptueuse victoire sur  Boghé (74 points à 61). Devant des invités prestigieux , un public des grands jours chauffés à blanc et sous les regards admiratifs des anciennes gloires nationales, les deux formations ont fait montre de grandes qualités, de spectacles.Parti sur un faux rythme, la partie s’emballera au fil des minutes. Les protégés de Ablaye Ly dominent à la mi temps leurs adversaires (30 points à 20) et gèrent à leur guise la rencontre.

C’est d’ailleurs en toute logique que les poulains de Moussa M’Bareck remportent la manche 74 points à 61 face à une courageuse équipe de Boghé qui aura fait étale de bonnes prédispositions techniques et tactiques.

En plus du trophée du vainqueur accompagnée d’une coupe individuelle pour chaque joueur, les coéquipiers de Keïta ont reçu une récompense financière d’un million d’Ouguiyas.Boghé empoche un trophée et un montant de  300 000 UM.Le trophée du meilleur joueur a été décerné  à Alassane Gaye (Boghé) et celui du meilleur marqueur échoit à Ali  N’Diaye (ElMina).Le trophée  de l’équipe fair play revient à Nouakchott basket club

La FBBRIM sous la houlette de son président Fall Youssouf a réussi son pari : une organisation parfaite et une affluence record. La fête aura été belle. La saison s’achève ainsi en apothéose.Vivement, le prochain rendez-vous !!!

 

 

Source:  www.rimsport.net

CAN 2019 : Les 23 Mourabitounes pour le match contre le Botswana désormais connus

Le staff des Mourabitounes a dévoilé dimanche la liste des joueurs convoqués pour un stage en Afrique du Sud, avant la rencontre contre le Botswana, un match comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations « Cameroun 2019 ».
Pas de grandes surprises à la lecture de la liste du sélectionneur national, Corentin Martins.
Sensiblement les mêmes que ceux qui avaient été appelés lors des deux derniers matchs amicaux à Nouakchott contre le Bénin et le Congo.
L’entraîneur national a privilégié les joueurs évoluant dans les championnats étrangers avec 15 sélectionnés sur les 23 joueurs.
Ceux-ci évoluent dans 7 championnat différents, France, Suisse, Grèce, Liban, Lettonie, Tunisie et Espagne.
Sur  la liste d’attente, deux noms ceux de Mohamed M’Bareck et Moctar Salem de l’ASAC Concorde pour palier à d’éventuels indisponibilités.
L’équipe nationale s’envolera samedi prochain pour l’Afrique du Sud, où elle effectuera un stage de préparation dans la ville de Pretoria, avec un match amical dimanche 4 juin face au Lesotho.
Les Mourabitounes seront à Francistown le 8 juin, pour démarrer officiellement leur campagne des éliminatoires de la CAN 2019 contre les Zèbres du Botswana, deux jours après.

La liste des joueurs sélectionnés :

3 Gardiens  : Souleimane BRAHIM (FC NOUADHIBOU), Saleck Mohamed SALAHDINE (FC TEVRAGH-ZEÏNA), Assane ALY (RED STAR FC 93/France)
8 Défenseurs  : Abdoul BA (RC LENS/France), Sally SARR (FC LUCERNE/Suisse), Bakary N’DIAYE (FC TEVRAGH-ZEÏNA), Diadié DIARRA (FC GUEUGNON/France), Harouna SY (GS MARSEILLE-CONSOLÂT/France), Ousmane SAMBA (JEANNE D’ARC DE DRANCY/France), Aly ABEID (UD LEVANTE/ Espagne), Mohamed WADE (FC NOUADHIBOU)
7 Milieux de terrain: Dialo  GUIDILEYE (AS NANCY LORRAINE/France), Khassa CAMARA (SKODA XANTHI/Grèce), Mohamed Taghiyoullah DENNA (FC TEVRAGH-ZEÏNA), Yali Mohamed DELLAHI (FUTBOLA KLUBS LIEPĀJA/Lettonie), Moussa Sidi BAGHAYOGHO (ACS KSAR), El Hacen EL ID (UD LEVANTE/Espagne), Abdoulaye Silèye GAYE “PALAYE” (FUTBOLA KLUBS LIEPĀJA/Lettonie)
5 Attaquants: Amadou NIASS (SALAM ZGHARTA/Liban), Babacar BAGUILI (ACS KSAR), Adama BA (AJ AUXERRE/France), Mohamed Abdallahi SOUDANI (US TATAOUINE/Tunisie), Khalil MOULAYE AHMED “BESSAM” (FC NOUADHIBOU)

Source: Saharamédias

Retour triomphal de l’équipe de KFC, au bercail

Après son sacre en finale du championnat national de deuxième division de l’édition 2017 face à Markeuz d’Aouin (2-1) mercredi dernier, l’équipe de Kaédi Football Club a reçu un accueil majestueux à son retour au bercail.
Un accueil digne et à la hauteur de la performance réalisée. C’est jeudi matin après un repos bien mérité que le convoi composé de quatre véhicules dont le bus qui transportait l’équipe et son staff affrétées pour la circonstance a quitté le lieu d’hébergement pour Kaédi.
Le comité d’accueil était en contact permanent avec le cortège et le suivait durant tout le trajet. Après avoir passé la journée à Boghé, le comité d’accueil donnait déjà le ton, en demandant à la délégation de faire une étape, la dernière avant se fouler le sol du « hirnangué bossoya ».
C’est à partir des villages de Rindiao et Bélinabé à une dizaine de Kilomètres de la ville que les habitants de ces contrées devaient d’abord saluer l’entrée de l’équipe dans son terroir. Des danses, des chants, des youyous accompagnaient les klaxons des voitures, les vrombissements des motos « Jakartas » et les cris de joie des uns et des autres, dans une clameur indescriptible.
Ces deux villages aux confins de Kaédi ont réservé un accueil enthousiaste et plein de chaleur à la délégation qui devait marquer une pause au poste de contrôle, en attendant que le service de l’ordre déployé pour la circonstance, en collaboration avec le comité d’accueil, ne mette de l’ordre.
Entre ces deux villages distant d’une dizaine de kilomètres, le cortège qui devait se diriger à la wilaya où l’attendait le wali, devait passer plus d’une heure temps pour arriver à la tribune.
Le wali du Gorgol monsieur Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall sitôt informé de la victoire de l’équipe n’a pas caché sa satisfaction et a tenu personnellement à accueillir la délégation à la tribune officielle, en prenant toutes les dispositions nécessaires pour la réussite de l’accueil.
A leur arrivée, après les salutations et les félicitations d’usage, le wali a soulevé le trophée qui lui a été remis par le capitaine de l’équipe, avant de déclarer qu’il est honoré de brandir le trophée qui est synonyme d’exploit et dont la portée a fait naître un sentiment de fierté et de joie pour toute la population du Gorgol et de sa jeunesse, en particulier.
Le wali a remercié par la suite les dirigeants du club pour avoir atteint leur objectif, le staff technique pour avoir réussi sa mission, les joueurs qui ont fait honneur à la wilaya du Gorgol, les supporters et les sympathisants qui ont apporté chacun son empreinte et la population qui a répondu massivement à cet accueil qui est à la hauteur de ce succès, sans précèdent.
Après un bain de foule, le cortège devait sillonner les ruelles à destination du siège de l’équipe, où l’attendaient avec impatience plusieurs fans qui voulaient aussi partager leur joie avec les héros et soulever à leur tour cette coupe, tant convoitée.
Noter simplement qu’outre le wali, il y avait à l’accueil, le Hakem Central monsieur Isselkou Ould Mohamed Sghaïr, le délégué régional de la jeunesse et des sports monsieur Sow Ahmed, plusieurs chefs de service régionaux, tous les présidents des ligues sportives régionales, des notables dont Youssouf Tamboura, Baliou Diagana, Djiby N’Diaye, tous d’anciens footballeurs, pour ne citer que ceux-là, de Cheikhani Thiam et de Tahara Baradji alias N’Kono qui supervisait ce comité et qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce mémorable accueil.

Hachim

 

 

Source : Le Quotidien de Nouakchott

Le Club d’El Mina de Basketball sacrée champion de Mauritanie

 Le Club d’El Mina a remporté samedi soir à l’ancienne maison des jeunes le championnat national de Basketball 2016-2017 après avoir dominé en finale le Club de Boghé 74 à 61.
Le ministre de la jeunesse et des sports, M. Mohamed Ould Djibril a remis la coupe au vainqueur alors que les autres prix ont été remis par le ministre de la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lamine Ould Cheikh, la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération chargée des affaires maghrébines, africaines et des mauritaniens de l’étranger, Khadijettou M’Bareck Fall, le wali mouçaid de Nouakchott Ouest, Mohamed Teyib Ould Abba, et le premier vice-président de la communauté urbaine de Nouakchott, Satiky Ould Jeddou.
Le championnat national de basketball est organisé cette année sous le thème : «Exploiter Le Dividende Démographique Par L’investissement Dans La Jeunesse»
Cette manifestation s’est déroulée en présence du Secrétaire général du ministère de la jeunesse et des sports, M. Mohamed Ould Vall Ould Abdy et du président de la fédération mauritanienne de Basketball, M. Fall Youssouf.

Source: AMI

Coopté à la CAF, Ahmed Ould Yahya honoré par ses pairs

La famille du football mauritanien a fêté en grande pompe, ce jeudi 18 mai, la cooptation de son président Ahmed Ould Yahya, au sein du comité exécutif de la CAF.

Anciens dirigeants, anciens pratiquants, personnalités politiques (Ahmed Ould Hamza, ex président de la Communauté Urbaine de Nouakchott), cadres du ministère de la Jeunesse et des Sports, techniciens, administrateurs, responsables de clubs et membres des différentes instances fédérales, parents et « petite famille » ont tenu à l’unisson à magnifier la cérémonie de remise de distinction au président de la FFRIM.

Sur un ton émouvant, Moussa Ould Khaïri, premier vice-président a replacé l’événement dans son contexte : « la famille du football mauritanien-toutes composantes confondues-a décidé unanimement et dans un élan, on ne peut plus spontané de me faire l’honneur, le droit et le devoir de témoigner sa reconnaissance au président de la FFRIM, notre frère Ahmed Ould Yahya pour sa cooptation en qualité de membre du Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football, au cours de l’Assemblée Générale extraordinaire de l’instance continentale, tenue le 8 mai, à Manama».

« Au-delà de sa personne, cet insigne honneur s’adresse d’abord, indique Moussa, à nous tous membres de la famille du football national, mais aussi à tous les mauritaniens à quelque niveau qu’ils se situent, car c’est la toute première fois de l’histoire sportive de notre pays qu’un mauritanien siège au Comité Exécutif de la CAF ».

Pour Moussa Ould Khaïri, « en accédant le 28 juillet 2011, à la tête de la FFRIM, à l’issue d’élections transparentes, Ahmed Ould Yahya n’était pas forcément, du moins pour certains, l’homme de l’évidence. Le temps et les réalisations ont prouvé, par la suite, que plus qu’un homme de l’évidence, Ahmed était aussi l’homme de la providence, celui-là même par qui devait venir le salut du football mauritanien après tant d’années de léthargie. Tant mieux pour le football mauritanien ».

De réforme en réforme, nous comptons, estime le premier vice président, aujourd’hui parmi les fédérations les mieux structurées du continent avec des textes modernes, un mentorat clair et défini, des équipes nationales qui compétissent et réalisant des résultats probants, des compétitions nationales régulières et des infrastructures performantes à la mesure des ambitions », dit-il.

« Localement et sur le plan international, de telles prouesses, ne peuvent passer inaperçues, à en croire Moussa Ould Khaïri. Aussi bien au sein de la FIFA qu’à la CAF, le président Ahmed jouit d’une immense estime et d’une considération inégalée pour sa probité et son attachement aux valeurs que véhicule le football ».

Élevé au rang de chevalier de l’ordre du mérite national en 2016, le voilà aujourd’hui, fait remarquer Ould Khaïri, dans la plus haute sphère de la Confédération Africaine de Football. A travers sa personne, la Mauritanie sera désormais présente dans les centres de décision du football africain et mondial ».

Cette reconnaissance et cette aura internationales sont, aux yeux du premier vice-président, des atouts que le président Ahmed, loin de vouloir les exploiter à des fins personnelles, les met à la disposition d’un projet qui lui est tant cher :le développement du football mauritanien ». Il terminera son propos en le baptisant dorénavant : « fierté nationale ».

Ému par ce que le vice président Moussa Ould Khaïry a qualifié d’ « occasion à la fois rarissime et émouvante » , avec la présence surprise de ses parents et de sa famille(épouse et enfants), Ahmed Ould Yahya, se retrouvant dans la position inédite d’invité à la FFRIM, avait du mal à articuler son propos chevauchant de l’arabe au français et vice versa.

Il finira tout de même par retrouver le (bon)bout de son propos. Il mettra en relief les sacrifices consentis par ses différents successeurs qui des années durant ont servi le football, les différentes personnalités, le sponsor, les membres du bureau exécutif, autres officiels et la presse sportive.

En dépit du travail accompli, Ahmed Ould Yahya mesure le chemin à parcourir « pour arriver à bon port » articulant que la réussite du football requiert une compétitivité, une structuration afin de lui permettre d’être dignement représenté. Sa pensée particulière ira à Fall Thierno, ancien président de la FFRIM, actuellement hospitalisé. Ould Yahya formulera des prières et des vœux de rétablissement.

La sympathique cérémonie s’est achevée autour des congratulations et autres félicitations autour d’un cocktail.

Rim Sport

Source: atlasinfo

Football : Kaédi championne de la deuxième division

La finale du championnat de football de la deuxième s’est jouée mercredi au stade olympique de Nouakchott.
Elle avait mis aux prises les équipes de Kaédi et Markez d’Aioun.
Ce sont pourtant ces derniers qui ont ouvert la marque pour se faire rejoindre ensuite par les kaédiens qui prendront l’avantage 2 buts à un à la fin du temps réglementaire.
Ils marqueront le but de la victoire à la 89ème minute après avoir égalisé en deuxième mi-temps.
Les deux formations rejoignent l’élite la saison prochaine, pour prendre la place des deux équipes reléguées de la D1.
On en connait déjà une, celle de l’armée et la seconde victime de la relégation attendra la fin du championnat de la D1 encore inachevé.
la lutte n’est pas encore terminée mais la sentence n’est pas si loin.
Source: Saharamédias

Karim Benzema en veut énormément à Mathieu Valbuena

L’attaquant du Real Madrid Karim Benzema, dans une interview au journal L’Equipe publiée mardi sur son site internet, s’en est violemment pris à son ex-partenaire en Bleu Mathieu Valbuena qui l’a accusé d’avoir voulu l’escroquer dans le scandale de la sextape.

« Tout est parti de son histoire », s’est emporté Benzema, « à l’entendre au départ, je suis une racaille, je l’ai menacé, je lui ai fait peur, tout ce que tu peux inventer ».

« Et, là, il veut rejouer avec moi ! (…) Mais il se fout de la gueule du monde ! Il a pété les plombs ou quoi ! », a ajouté l’attaquant privé d’équipe de France depuis octobre 2015 et sa mise en examen pour le scandale de la sextape.

« Moi, ça fait plus d’un an et demi que je suis son pire ennemi, un mauvais exemple, un voyou, que je dois me faire sanctionner, qu’on me traîne dans la boue, qu’on salit mon nom et ma famille (…). Il (Valbuena) la ramène, dit qu’on peut rejouer ensemble… Mais il faut qu’il arrête ses conneries ! », s’est énervé l’attaquant de 29 ans.

Benzema semble ensuite accuser Valbuena d’avoir inventé toute l’histoire: « Il faut vraiment qu’il arrête d’inventer. Il me rend fou à continuer de mentir ! Tout ça vient de lui, cette affaire de sextape. Il avait juste à dire la vérité sur ce qui s’est vraiment passé. »

« Il continue à jouer sur plusieurs tableaux », a déploré le joueur du Real qui souhaite malgré tout revenir en bleu.

A deux jours de la liste de Didier Deschamps pour affronter le Paraguay, la Suède et l’Angleterre, qui sera annoncée jeudi, Benzema « reste à la disposition de l’équipe de Fra:nce ».

« Je n’attends plus rien. Il y a un sélectionneur. Il fait ses choix », a précisé « KB9 ». « Sportivement, je suis quasiment au maximum. Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en bleu. J’irai toujours en équipe de France avec la même motivation », a-t-il tenu à souligner, comme un appel du pied au sélectionneur des Bleus.

 

Source:  Seneweb.com

Boghé : « Notre ambition est de remporter le titre (…).Nous allons redoubler d’efforts pour atteindre notre objectif », Samba Niang

L’équipe de Boghé a réussi à bousculer la hiérarchie en compostant son billet pour la finale du championnat national 2017. Un retour en force d’une ville jadis vivier de la balle au panier. Face à ElMina Jahe, Boghé tentera de mettre fin à la suprématie des équipes nouakchottoises et graver en lettres d’or son empreinte et du coup celle des régions sur le basket mauritanien.
Après avoir porté haut l’étendard de sa formation en tant que joueur, Samba Niang s’investit à fond depuis de nombreuses années dans l’encadrement des jeunes, et de la mise en place d’une équipe compétitive.
Ce travail de proximité commence à porter ses fruits. Au micro de RimSport.net, le jeune technicien a décliné,en exclusivité, les ambitions de sa formation : « Nous sommes sortis victorieux de la poule de la zone Sud après avoir éliminé Rosso et Kaédi. Par la suite, nous avons disputé les play off à domicile et réussi à nous qualifier.
Jouer chez nous, nous a en partie facilité la tâche, non sans oublier le soutien du public et la belle performance des joueurs. Mais, force est de reconnaître que ça a été difficile d’arriver en finale. Nous avons été confrontés à un certain nombre de difficultés au point de vue financier. Au plan technique, il n’y a eu aucun problème. Les joueurs ont répondu présents et ont montré de très bonnes dispositions.
(…)Nous nous préparons sereinement. Mes adjoints et moi faisons le nécessaire pour être fins prêts au jour j. Et une ambiance bon enfant règne au sein du groupe(…)
L’ambition de tout finaliste est de remporter le titre. Nous ne dérogeons pas à la règle. Nous allons redoubler d’efforts pour atteindre notre pari. Ça ne sera pas une tâche aisée face à Elmina Jahe qui n’a perdu aucune de ses rencontres au cours de la saison. Néanmoins, nous allons nous y mettre au maximum.
Il faut tout de même se rendre à l’évidence que nous sommes arrivés à éliminer une des équipes favorites l’Etoile du Nord. Ça nous a remobilisés davantage. Donc, nous sommes optimistes(…).Nous respectons notre adversaire. Laye(ndlr coach d’ElMina) est mon maître. Je suis jusqu’à présent son élève.
Toutefois, nous jouerons à fond notre carte pour nous adjuger de ce trophée(…)Nous tenons à remercier les supporters et l’ensemble des cadres de Boghé pour l’appui sans cesse renouvelé qu’ils nous ont apporté aussi bien durant les éliminatoires que lors des play offs.Nous appelons tous les ressortissants de Boghé à venir massivement, le samedi 20 mai, supporter leur équipe ».

L’équipe de Boghé arrive jeudi à Nouakchott et aura deux séances d’entraînement sur le plancher de l’ISJS.

 

 

Source : Rim Sport