Ce dialogue est illégal car sans le FNDU, l’assemblée nationale suffit…

dialogueC’est quoi ce dialogue hors du cadre des institutions prévues à cet effet ? A quoi sert l’assemblée nationale si elle ne représente plus le peuple et qu’il faille discuter au palais des congrès au nom de l’unité nationale et autres urgences constructives ?

Le FNDU n’étant pas présent à l’assemblée, on aurait pu encore comprendre la nécessité de dialoguer hors de ce cadre prévu à cet effet par la constitution mais sitôt que le FNDU a déclaré ne pas participer à ce dialogue, pourquoi ne pas le prévoir dans l’assemblée nationale, préliminaires compris ? C’est une aberration.

De même, on s’étonne que le FNDU passe son temps à commenter les activités de ce dialogue national hors institution alors que le FNDU passe son temps à dire qu’ils ne sont pas concernés. Si vous n’êtes pas concernés par ce dialogue ou ses préliminaires, il ne faut pas en parler et laisser ces ennemis de l’assemblée nationale débattre à l’extérieur du cadre légal pour pareil exercice.

A propos des représentants auto-proclamés de la société civile, la constitution ne leur prévoit aucun cadre légal de dialogue impliquant à ce point l’avenir de la nation en mettant de côté l’assemblée nationale seul siège de la légitimité en la matière.

Quant au président qui a choisi le 7 comme date des préliminaires en sachant qu’il prendrait l’avion deux jours plus tard pour aller en Chine, est-ce une façon de respecter les acteurs de ce dialogue hors cadre que de leur dire «  bavardez, nous avons d’autres chats à  fouetter ». Ce mépris gratuit est indigne de quelqu’un qui se dit président de tous les mauritaniens.

Avec ces préliminaires comme avec tout sur cette lamentable scène politique, tous les acteurs donnent de la politique l’image la plus détestable qui soit au nom d’un peuple paumé, misérable et à genoux qui ne sait plus quoi faire sinon applaudir le chef du moment pour gratter quelque chose ou avoir juste un peu de paix.

Comment le PM peut-il se réjouir de la tournure de ces préliminaires ? Cette langue de bois cynique est sordide. Elle salit l’image de la bouche qui l’anime et ne grandit pas l’absent qui la choisit pour diriger un gouvernement car si le PM est de cet acabit, que valent les autres ?

Va-t-on continuer ainsi encore pendant 4 ans à base de cynisme gratuit des uns et  commentaires impuissants des autres ?

Tout ce cirque est à dégoûter du processus démocratique. On en vient à regretter qu’il n’y ait pas un tyran éclairé qui assume ses responsabilités ou un retour à ce que nous étions avant la pacification à savoir quelques tribus avec leurs chefs leurs marabouts, leurs griots et h’ratines car au moins c’était clair et authentique alors que là, nous vivons comme des paumés dirigés par des loups qui se moquent de ce que pensent quelques moutons  résistants qui se prennent pour des lions en cage.

Ce qui arrive à la Mauritanie ressemble à une malédiction. 

A qui la faute ? A la décolonisation hâtive car du temps de la pacification généralisée, les vieux démons des guerres stériles étaient domptés. Nous sommes revenus à la froide loi du plus fort avec son goût ancestral de l’humiliation comme raison d’être. Les chiens aboient et la caravane tourne en rond.

Bravo…

Source: Chezvlan

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge