Célébration du 63e anniversaire de la journée internationale des lépreux

AMPHLL’association mauritanienne des handicapés de la lèpre (AMPHL) a célébré, lundi à son siège à Nouakchott, le 63e anniversaire de la journée internationale des lépreux, organisé cette année sous le thème

 » A l’aide du traitement et de l’action, nous défions la maladie de la lèpre « .

Les activités commémoratives de cet anniversaire ont comporté, entre autres, la distribution de produits alimentaires et de couvertures au profit des familles des lépreux les plus vulnérables et les plus démunies dans les wilayas de Nouakchott.
Le secrétaire général du ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Ould Sidi Yayha a insisté, dans son discours prononcé à cette occasion, sur la grande attention accordée par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à la frange des handicapés.
Cet intérêt s’est traduit, a-t-il dit, dans les programmes exécutés par le gouvernement du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, portant sur la réalisation de plusieurs stratégies et projets visant à améliorer le niveau de vie des handicapés.
Il a souligné également les efforts déployés par le département des affaires sociales pour soutenir et accompagner les associations des handicapés.
Le Représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Dr Baptiste Jean Pierre a indiqué, dans son intervention, que la lèpre, perçue en tant que problème public, a été, à la lumière des données du programme de lutte contre la tuberculose et de la lèpre, éliminée en Mauritanie.
Il a salué également l’engagement déterminant de l’Etat dans cette lutte, avec notamment, la mise à disposition du département de la santé de moyens, y compris l’augmentation du budget, l’acquisition de médicaments, la création de programmes de réinsertion sociale des handicapés de la lèpre, des directives pour la prise en charge et le suivi des personnes et la distribution de vivres aux nécessiteux ainsi que la réhabilitation/construction de structures de prise en charge des lépreux avec l’appui de l’Ordre de Malte.
 » Afin de relever les défis, la lutte contre la lèpre doit être un travail collectif multisectoriel avec la participation des partenaires de la société civile nationale et internationale et multidimensionnelle avec le développement des activités dans le domaine de la santé, le domaine social, de la sensibilisation, du renforcement des capacités des personnes handicapées » a-t-il dit.
Le président de l’Association Mauritanienne des Personnes Handicapées de la Lèpre (AMPHL), M. Ahmedou Ahmed Abdel Kader a remercié, au nom de son association, les pouvoirs publics pour l’appui et l’aide généreuse que l’Etat accorde aux handicapés de manière générale et aux lépreux en particulier.
 » Si hier, nous étions source de doute, de suspicion et de mépris, pour seulement avoir été lépreux ou handicapés de la lèpre, et si, à un moment donné, nous avons perdu l’espoir, nous sommes aujourd’hui fiers, sous l’autorité de l’Etat de droit et de l’espoir, du fait que nous sommes devenus acteurs de développement social que l’on consulte à chaque fois sur questions qui les concernent, un acteur jouissant du respect de tous ceux qui s’intéressent au développement social du pays », a-t-il dit.
Le président de l’association a fait également lecture du message de M. Michel Robson, président de la fondation Raoul Follereau, fait à l’occasion de la célébration du 63e anniversaire de la journée internationale des lépreux.
M. Nabil Hajjar a évoqué, également, à cette cérémonie, au nom des fondations Raoul Follereau et de l’Ordre de Malte en France, les efforts déployés par ces deux organisations pour assurer les soins contre la lèpre et pour le dépistage précoce de la maladie ainsi que pour des opérations chirurgicales qu’elles organisent pour les cas nécessitant une intervention.
Il a mis, également, en exergue la coopération existant entre les départements concernés et l’AMPHL pour atteindre les objectifs visant à permettre aux malades de la lèpre de retrouver leur place dans la société et à l’éradiquer définitivement cette maladie.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge