Célébration musicale de la Journée Internationale de Femme à la Case

Femme en fête - rimweb.net

Pour célébrer la Journée internationale de la Femme prévue chaque 8 mars le CIMAN (le Conservatoire Internationale de Musique et des Arts de Nouakchott (CIMAN) & Youssouf Productions  ont organisé un  concert musical le 7 mars dénommé «  Femmes Debout ». Son objectif célébrer la mauritanienne à travers une exposition des activités des associations travaillant sur les droits des femmes et soutenir « les femmes en difficultés » entre autre par le biais des fonds récoltés.

Un concert animé l’artiste par Rababa Mint AYBOUB et le leader de l’orchestre « Foyre Bamtaare » Saidou Nourou Gaye à la Case sous la présidence d’honneur de Marième Daddah, et en présence des ONG partenaires telles que ACTIONS, AFCF, la Maison des artistes.

Selon les initiateurs de ce concert, Babi Sarr du CIMAN & Youssouf Dicko de Youssouf Productions , cette manifestation culturelle vise à promouvoir le leadership féminin ainsi d’après eux : « les femmes ont besoin d’être plus debout (…) elles sont depuis toujours debout, nous les incitons à faire mieux ».

Estimant que la femme mauritanienne n’a pas la place qu’il faut dans la société, les organisateurs sont convaincus « qu’on ne peut pas évoluer sans les femmes » d’où ce concert de plaidoyer pour une meilleure participation féminine aux sphères de décision.

Un des défis de la mauritanienne est la lutte contre les Mutilations Génitales féminines (MGF) a déclaré Yakharé Soumaré S.G de l’ONG Actions. Une association qui vient de réaliser une baisse du taux de lutte contre les MGF à 69% dans le gorgol.

 Quant à Zeinabou Mint Taleb, présidente de l’AMSME (Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant) , elle a souligné dans une brève déclaration que « la journée du 8 mars, est celle aussi des hommes » ajoutant « qu’ensemble on peut bâtir un avenir meilleur ».

La présidence d’honneur de cet événement Marième Daddah, Présidente de la Fondation Moktar Ould Daddah a confié que « le combat n’est pas facile » mais qu’il faut nécessairement garder « espoir » pour un meilleur épanouissement de la Mauritanienne.

 Au terme de ces brèves allocations, les artistes invités Rababa Mint AYBOUB du sahraoui et Saidou Nourou GAYE ont offert de belles vibrations musicales au public venu part à ce concert « humanitaire » malgré un climat glacial.

 

Awa Seydou Traoré

RIMWEB

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge