Cellein Dalein Diallo en Mauritanie: Nous allons exclure la haine en Guinée

La nouvelle maison des jeunes à Nouakchott a été pleine à craquer à l’arrivée hier de l’opposant guinée, Cellou Dalein Diallo leader du parti UFDG, à la rencontre de ses militants. Les organisateurs sont restés plus d’un quart d’heure sans pouvoir calmer la foule qui répétait en chœur : «Cellou..Cellou président… »

Devant la table où étaient installés Cellou Dalein Diallo et ses collaborateurs, le mouvement était sans cesse. «Tout le monde veut le saluer. Tout le monde veut lui serrer la main», dit une guinéenne tout souriante à Alakhbar.

Le discours dans ton de campagne électorale de l’opposant était sans cesse interrompu par le chœur. Cellou Dalein Diallo a pu toutefois saluer «la mobilisation» de ses compatriotes «pour l’instauration d’une démocratie respectueuse des droits de l’homme en Guinée).

«Si l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) accède au pouvoir, et il y accédera, nous allons promouvoir l’amitié,  la solidarité, le respect du citoyen et le respect de la dignité des Guinéens.  Nous abolirons l’injustice et exclurons la haine et  l’exclusion. Ce combat nous allons le mener jusqu’à la victoire», a dit Cellou en affirmant qu’il ne reculera «jamais».

Il a en même temps rassuré que son parti ne cherche pas  le pouvoir pour une seule communauté. «Le malinké, le Peul et le Forestier doivent accéder à tous les emplois militaires et civils sans discrimination.»

L’opposant guinéen a de même regretté que «187 jeunes ont été tués en 2007 parce qu’ils voulaient que la Guinée soit débarrassée de la misère, de la mauvaise gouvernance et que sa potentielle économique soit exploitée. La richesse de la Guinée peut profiter les Guinéens et même les autres africains.  En 2009  aussi 150 personnes ont été tuées et des femmes violées parce que elles réclamaient la démocratie».

Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux au deuxième tour de l’élection présidentielle guinéenne est en mission en Mauritanie en compagnie de parlementaires européens.

Source : Alakhbar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind