CEREMONIE DE REMISE DE L’INSIGNE DE CHEVALIER DE LA LEGION D’HONNEUR

Tidiane KOITALe calame: Tidiane KOITA: Un enfant du pays honoré

Ce vendredi 20 Février 2015,la Pittoresque ville de Saint Pathus, dans le département de la Seine-et-Marne était en pleine  effervescence.

Un évènement important était au menu de cette fin d’après-midi à la Mairie de la ville, avec la cérémonie de remise de l’Insigne de CHEVALIER DE LA LEGION D’HONNEUR  par Monsieur Jean-Luc MARX, Préfet du département, à notre frère et compatriote, Le Docteur KOITA Tidiane,

A cette occasion, de nombreuses personnes avaient tenu à être présentes à la Cérémonie parmi lesquelles le Maire de Saint Pathus, Monsieur Jean Benoît PINTURIER et ses collaborateurs aussi de nombreux  ressortissants mauritaniens résidant en région parisienne et plusieurs de ses amis venus de tous les coins de la région parisienne, des voisins et amis de Saint Pathus.

C’est sous les regards bienveillants des portraits des anciens présidents de la Ve République française et de l’actuel que dans un mot de bienvenue, Monsieur le Maire de Saint Pathus a tenu à  remercier l’assistance pour sa présence à cette cérémonie et sa joie en tant que Maire d’accueillir dans sa commune un tel évènement dédié à un élu de sa commune en la personne de Monsieur KOITA Tidiane.

 Prenant la parole, Monsieur préfet dit en ses termes « Mesdames et Messieurs les parlementaires, Mesdames et Messieurs les élus, Monsieur le sous-préfet, Mesdames et Messieurs. C’est avec grand plaisir que je vous rends visite aujourd’hui à la mairie de Saint-Pathus, pour remettre l’insigne de Chevalier de la Légion d’Honneur à M. Tidiane KOITA« 

S’adressant au récipiendaire, Monsieur le Préfet dira « Cher Monsieur, cette nomination récompense votre engagement permanent au service de la politique de la ville et de la lutte contre l’exclusion en particulier »

Un homme d’engagement au parcours multiple

Et toujours dans son adresse à l’assistance, Monsieur le Préfet retraça avec beaucoup d’émotion le parcours du récipiendaire , en insistant sur sa personnalité hors du commun et sur son engagement sans faille pour les missions qui lui sont confiées. Monsieur le Préfet dira de Tidiane KOITA, » Passionné par les modes de vies et l’intégration comme l’attestent votre parcours de vie et vos différentes études, c’est naturellement que vous vous investissez dans la politique de la ville dès 1997, en devenant coordinateur des actions transversales, puis de l’espace jeunes à la mission locale d’Aulnay-sous-bois.. Vous impliquant avec passion auprès de ces jeunes, la ville d’Aulnay-sous-bois vous confie un projet de structure dont l’objectif général est de proposer aux habitants les plus éloignés de l’emploi et/ou en échec scolaire, une prise en charge qui assure leur insertion sociale et professionnelle »

 Monsieur le Préfet revient sur l’attachement fort de Tidiane KOITA à ses origines » Si votre parcours vous amène souvent à partir ailleurs pour relever d’autres défis, vous n’oubliez pas pour autant d’où vous venez, en étant depuis huit ans Président de l’Association SEKAD- Solidarité Entraide Kaédi Djéol. Là encore, vous mettez en œuvre votre philosophie, celle d’être utile aux autres » et d’ajouter « Parallèlement à vos actions en tant que cadre territorial et dans le monde associatif, vous êtes élu adjoint au Maire en charge de l’urbanisme, des transports et du développement économique de la ville de Saint-Pathus, en Seine et Marne, faisant bénéficier vos administrés de toute votre expérience » avant de conclure par « votre parcours, vous le racontez en partie dans un livre » le parcours inachevé d’un enfant noir » publié en 2008. Votre engagement depuis cette date, riche de vos actions en faveur des jeunes, pourrait tout à fait constituer la base d’un second ouvrage! « 

Après avoir reçu la distinction des mains du Préfet,Tidiane KOITA, en prenant la parole,  la dédie à sa mère, à son épouse et à ses enfants et de dire » il y a des moments qui demeurent inoubliables dans nos mémoires. Tellement ils sont forts et marquants. Tellement ils sont emprunts d’images, de souvenirs et de couleurs puissantes. Ces moments sont toujours la conséquence d’un cheminement. Le résultat de rencontres variées. L’aboutissement d’un engagement permanent. » Rappelant ses origines,Tidiane KOITA dira, avec l’émotion dans la voix  » je suis né à Kaédi, en Mauritanie, au bord du fleuve Sénégal, le 07 décembre 1958. Passionné par les civilisations modernes et africaines, je suis aussi un voyageur infatigable, curieux de découvrir le monde et d’aller toujours vers l’inconnu. J’aime les gens. J’aime les servir et les voir heureux. Mon parcours personnel et professionnel est déterminé par ce trait de caractère. » Monsieur Tidiane KOITA  poursuivra en disant » A Kaédi, ma ville natale, j’ai assimilé des règles de vie, des valeurs et une formation qui m’ont façonné. Qui forgent encore aujourd’hui mon caractère et mon engagement au service de mes semblables. J’ai intériorisé le caractère généreux des gens du Gorgol, mythique région du sud mauritanien » Monsieur Tidiane KOITA dira  en substance que « l’année 1968 fut décisive dans sa vie alors qu’il n’avait que dix ans, quand il avait quitté ses parents pour rejoindre son oncle maternel à Nouakchott, capitale nouvelle de la Mauritanie, créée en 1958″ Parlant de son parcours, c’est avec émotion qu’il évoque les différentes étapes de sa vie d’étudiant, de Marrakech, au Maroc(1980) à Paris, Massy, en France(1983).

 Voyageur infatigable,Tidiane KOITA, dans sa quête permanente de découvertes et de rencontres, séjournera dix semaines durant dans le Ténéré(au Niger) et dans le Sahara occidental en Mauritanie parmi des populations nomades, « généreuses et ouvertes » « des populations dotées aussi d’une grande connaissance de la nature » dira-t-il

Monsieur Tidiane KOITA  égrènera les différentes étapes de son parcours professionnel en France.

« Outre mon engagement auprès des habitants dans nos quartiers populaires, le développement de ma ville natale et l’épanouissement de ses habitants continuent à me préoccuper profondément. Président de la plus importante association kaédienne de Solidarité en France(SEKAD) depuis bientôt huit ans, je consacre une partie de mon temps libre à son développement avec des concitoyens consciencieux et investis, dont certains sont ici présents » dira-t-il

Tidiane KOITA conclura en disant » Merci à mes chers parents qui m’ont transmis les valeurs universelles de respect et de travail. Merci enfin à tous les amis aux membres de la grande famille kaédienne qui ont voulu m’honorer de leur présence aujourd’hui. Excusez-moi de ne pas vous citer individuellement ….vos visages et votre considération resteront à jamais gravés dans ma tête » avant d’inviter l’assistance à boire le verre de l’amitié avec lui.

Correspondance,

Cheikh DIAGANA

Paris, France

cheikhdiagana70@hotmail.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge