Cérémonie politique de l’ouverture du siège du parti mauritanien du concret, Arc-en-ciel.

BoscoMonsieur Alassane Hamady Soma Bâ dit BALAS, président du parti mauritanien du concret, Arc-en-ciel, a procédé le samedi dernier à l’inauguration du siège du parti , sis dans le quartier de Socogim Bagdad, au carrefour Touré. Plusieurs militants et sympathisants de tous âges, de toutes races et de toutes conditions sociales s’y étaient donnés rendez –vous, dés la première heure de
l’après –midi, bravant la chaleur caniculaire hivernale et la poussière.
Ce  joyau flambant neuf, qui renferme plusieurs salles de bureaux et une salle de conférence avait toutes les difficultés à contenir le public nombreux, venus de tous les quartiers de Nouakchott.
Ce public était obligé d’occuper les gradins, les alentours du siège avérés exigus pour contenir les invités, enthousiastes et attentifs au discours du président de la formation politique du parti mauritanien du concret (PMC) Arc-en-ciel , Monsieur Alassane Hamady Soma Bâ dit Balas.
Le président Balas a tout d’abord remercié le public qui, malgré ses nombreuses occupations, a tenu à répondre présent à cet appel. Le président Balas s’est appesanti sur les raisons de la création du parti et le choix du mot  ARC-EN-CIEL; pour cela il a précisé que Arc-en-ciel est un signe divin, venu sceller la réconciliation entre Le créateur de l’Univers et ses humains, la substitution de la joie et du plaisir au stress et à l’inquiétude causés après que beaucoup de péchés commis par les hommes, avaient provoqué le courroux du maître des cieux et de la terre.
Dieu avait déversé un déluge dont l’eau a submergé et ravagé la planète entière où, seuls ont survécus les fidèles qui étaient embarqués dans le bateau sauveteur : l’arche de Noé.
Arc-en-ciel, pointé à l’horizon scella la réconciliation entre le spirituel et le temporaire.
C’est en faisant référence à la situation qui prévaut en Mauritanie et convaincu que les mauritaniens de toutes les communautés arabes, haalpulaar, Haratine, Soninko, Wolof et Bambara appartiennent à un même et seul pays ne sont pas unies, ne s’entraident pas et chacune d’elle se méfiant de l’autre; que  le parti s’est assigné comme mission de briser ce mur de méfiance et de la distorsion et amener tous les mauritaniens à parler d’une seule voix dans l’intérêt bien compris de tous.
L’islam constitue pour cela  un point de repère privilégié pour mener à bien ce combat.
Le parti mauritanien du concret arc-en-ciel est un parti unioniste, réconciliateur et de contribution qui rejette toute forme de discrimination d’ordre social, ethnique, tribal, régional.
Il est ouvert à toutes les communautés du pays sans distinction aucune qui ont cœur à notre développement dans l’intérêt de tous les mauritaniens. Les documents de base du parti, innovateurs, contiennent les dispositions statutaires spécifiques qui vont conduire à cet osmose.
Quant au dialogue proposé par les pouvoirs publics aux différentes formations politiques, à la société civile et à l’ensemble du peuple, le parti mauritanien du concret, Arc-en-ciel, saisit cette main tendue du Chef de l’Etat et se dit déterminé à non seulement participer à ce dialogue mais également à apporter sa contribution positive à ce rendez-vous du donner et du recevoir, pour sortir le pays de la division, des rancœurs qui ne font que retarder notre développement; il s’agit donc là de respecter les fondements de base qui sont même les raisons de la création de notre parti mauritanien du concret, Arc-en-ciel. Remercions Allah, qui nous a préservé du sort d’autres pays, où il a fallu, y verser du sang et des larmes pour aboutir au dialogue; ici en Mauritanie le chef de l’Etat, nous la offert sur un plateau d’argent, pourquoi alors ne pas le saisir ?
L’histoire nous apprend que la politique de chaise vide n’a été payante, nulle part.
Le président du parti mauritanien du concret Arc-en-ciel, a remercié vivement l’association des ressortissants du walo qui a décidé d’aller au dialogue avec  le parti mauritanien du concret Arc-en-ciel. En effet cette association dénommée : GUEWU TAXAWU ASKANWI / GTTA , représentée par Messieurs Abdou Mbodj et Amadou Sall, a décidé, après avoir saisi la portée hautement positive du discours du président Alassane Hamady Soma Bâ dit Balas, de participer au dialogue aux côtés du parti mauritanien du concret, Arc-en-ciel.

Section Communication
  Conseiller de presse
Mamadou Hamady Ndiaye
            dit Bosco

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge