Championnat d’Afrique de karaté : Les Mauritaniens rentrent bredouilles à la maison

budokasrim

Zéro médaille et des problèmes à la pelle, c’est le bilan d’une piètre participation des Mauritaniens au championnat d’Afrique de karé qui s’est déroulé à Dakar du 10 au 16 août dernier. La collecte était amère mais la Mauritanie a payé pour son manque de sérieux et la léthargie qui prévaut au sein de la fédération de karaté dirigé par un homme qui fait cavalier seul depuis des années à la tête de cette displine.

Nos confrères de rimsport.net, n’ont pas manqué d’avoir un œil critique sur la piètre participation de nos budokas à ce championnat de karaté. «Contreperformance, humiliation et dépit  ont émaillé le séjour des sportifs mauritaniens à la quinzième édition du Championnat d’Afrique de karaté. Attendus de pied ferme à Dakar (Sénégal), les budokas mauritaniens ont été  l’ombre d’eux-mêmes », notent nos confrères qui soulignent que nos 11 budokas (sept en kumité et quatre en kata) «ont été  éliminés dés le premier tour ». «Quoi de plus normal, indiquent nos confrères, eu égard à l’ambiance délétère qui aura régné au sein de la délégation ».

La délégation mauritanienne a trop souffert car, «Lors de la séance de pesée, les athlètes ont du, de 9h du matin à 18h, faire le pied de grue avant d’effectuer le pesage » révèlent nos confrères qui rapportent les propos de Senseï Moussa Bilal Biram, arbitre de karaté. «Faute de respect des engagements financiers, Il a fallu beaucoup de tractations et de conciliables avant d’admettre les budokas ». Finalement, un terrain d’entente fut trouvé avec l’Union des Fédération Africaine de Karaté (UFAK). La fédération s’acquittera de deux ans sur les quatre soit 2600 Euros des arriérés de cotisations. Ce qui allégera la peine des sportifs.

Selon toujours nos confrères de rimsport.net, «Les arbitres ont été les premiers à être victimes de tracasseries. Faute de moyens, les deux officiels mauritaniens ont été expulsés de leur logement après le délai de gratuité que la Fédération sénégalaise de Karaté leur avait accordé. Ne disposant de ressources suffisantes, ils ont du passer la nuit à la belle étoile sans possibilité de se restaurer ». Et Senseï Moussa Bilal de déclarer : « Nous ne disposions que peu d’argent. Tout juste notre transport.Nous n’avons reçu ni à Nouakchott, ni à Dakar des perdiems. Même les budokas ont du s’acheter des blousons avec leur propre perdiem pour ne pas être ridicules».

Loin de se terminer, le calvaire des deux officiels continuera de plus belle lors du stage des arbitres. Il a fallu une intervention du trésorier de l’UFAK  pour leur permettre de subir la session. Mal leur prendra lorsque l’algérien aura du mal à se faire rembourser. Les officiels mauritaniens n’ont pu recevoir leurs  attestations  et furent  recalés leurs combats. Pourtant les deux officiels mauritaniens faisaient partie des 25 admis sur la soixantaine de  stagiaires

Faute de paiement à temps, la délégation a failli être expulsée de son  auberge. « Nous avons vécu les pires difficultés à Dakar. Nous avons eu honte  face à tant de légèretés », déplore Moussa Biram.

Dés lors, il ne fallait pas s’attendre à grand-chose. La Mauritanie ne récolta aucune médaille.

Signalons que les 15e championnats d’Afrique de Karaté ont connu leur épilogue samedi, avec la razzia de l’Egypte qui a décroché 15 médailles, dont 12 en or. Le Sénégal occupe la 2ème place avec 11 médailles (1 or, 4 argent, 6 bronze).

Championne en Kumite par équipe féminin et masculin, l’Egypte domine le Karaté africain et elle l’a bien démontrée sur les tatamis de Marius Ndiaye, en dominant toutes les autres nations. Elle a enregistré 15 médailles (12 or, 2 argent, 1 bronze), une performance qui confirme son statut de meilleure équipe africaine et son rang de 3e mondial.

 Tableau des médailles

 1er Egypte (12 or, 2 argent, 1 bronze), 2e Sénégal (1 or, 4 argent, 6 bronze), 3e Afrique du Sud (1 or, 2 argent, 5 bronze), 4e Cameroun (1 or, 2 argent, 5 bronze), 5e Congo (1 or, 1 argent, 1 bronze), 6e Libye (0 or, 2argent, 0 bronze), 7e Mozambique (0 or, 1 argent, 1 bronze), 8e Bénin (0 or, 1 argent, 1 bronze), 9e RD Congo (0 or, 1 argent, 0 bronze), 10e Burkina Faso (0 or, 0 argent, 3 bronze), 11e Côte d’Ivoire (0 or, 0 argent, 2 bronze), 12e Kenya (0 or, 0 argent, 2 bronze), 13e Mali (0 or, 0 argent, 2 bronze), 14e Rwanda (0 or, 0 argent, 1 bronze), 15e Tchad (0 or, 0 argent, 1 bronze), 16e Guinée (0 or, 0 argent,  1 bronze)

Avec rimsport.net

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge