Classement de l’autorité de régulation: Mattel, leader pour la qualité.

La Mauritano-Tunisienne des Télécommunications(Mattel), premier opérateurGSM en Mauritanie, s’est toujours illustrée par son souci constant de fournir à ses usagers des services de qualité et accessibles.

Ainsi, peut-on dire, Mattel, ce n’est pas seulement la qualité, mais aussi la proximité avec l’usager. Elle peut s’enorgueillir, en plus d’être pionnière de l’implantation de la téléphonie mobile en Mauritanie.

Aujourd’hui que le secteur des télécommunications est entré dans une phase intense de concurrence entre trois opérateurs établis dans le pays, Mattelcontinue toujours de gagner la bataille de la qualité.

Une victoire qui est loin d’être usurpée, car le premier opérateur de téléphonie mobile a été et est encore à la pointe de l’innovation dans le domaine de l’offre de services.

L’indice de classement, résultat d’un contrôle effectué du 26 novembre au 18 décembre 2012, et centré sur la qualité des services fournis par les divers opérateurs de la téléphonie mobile, dressé par l’Autorité de Régulation, plaçantMattel en tête, est la preuve évidente du leadership incontesté et incontestable. Ce classement prouvé par un organisme public à la réputation bien établie, et qui ne peut être suspecté de partialité, n’est que le couronnement d’une politique de marketing bien rodée.

En attribuant la première place pour la qualité à Mattel, dans le cadre de sa mission de contrôle, l’Autorité de régulation n’a fait que constater ce dont tout le monde en convient aisément : Mattel s’est toujours distinguée par une prestation de services et un réseau de qualité alliant professionnalisme et sens de l’écoute. Et ce classement, Mattel l’a conquis de haute lutte, à travers un long et laborieux processus de positionnement dans le secteur basé sur le développement, l’innovation et la compétence.

Les installations de Mattel, à travers le pays, sont à la pointe des progrès des technologies de l’information et de la communication. La preuve : l’indicateur de perte d’appels, qui est d’un seul maximum autorisé de 5 %, révèle que Mattel, n’a enregistré de perte d’appels que dans une seule ville,Bassikinou, et ce pour 26 %.

Tandis que son premier concurrent, Mauritel, enregistre la perte d’appels dans plusieurs villes : Chinguetti (54 %), F’derick(43 %), Kobéni (36 %), Tintane (13 %), Nouakchott (10 %), Kiffa (9 %), Zouérate (8 %), Guérou (8 %), Tidjikja (6 %). Et le dernier venu dans le secteur, Chinguitel, dégringole dans les villes deGuérou (3.39 %), Oued Naga (50 %), Mbout (20.8 %) pour le réseau Mauritani, etOued Naga (13 %) pour le réseau Zaki,

La mesure de l’indicateur de coupure d’appels, dont le seuil autorisé est de 3%, place Mattel largement en tête, puisqu’aucune perte n’a été enregistrée dans ses sites. Alors que Mauritel est épinglée dans deux villes : Zouérate (4.3%) etMéderdra (3.57%) ; tandis que Chinguitel est pointée à Guérou(3.39 %), Oued Naga (50 %), Mbout (20.8 %) pour le réseau Mauritani, et Oued Naga (13 %) pour le réseau Zaki.

Face à ce résultat éclatant, l’on peut prédire que la Mauritano-Tunisienne des Télécommunications (Mattel) est partie pour demeurer longtemps leader en matière de qualité de services. Et le consommateur ne demande que cela !

 

gps

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind