Classement FIFA : Descente aux enfers des Mourabitoune.

La descente aux enfers continue pour les Mourabitoune qui perdent encore trois places, au sortir du dernier classement de l’instance dirigeante du football mondial (Fifa) de ce mois d’avril.

fifa-rimDe la 172e au niveau mondial et 44e en Afrique (avec 94 – 4, lors du classement du mois de mars dernier), la Mauritanie enregistre une nouvelle descente  vers les abîmes.

Elle se classe à un rang peu glorieux de  175 éme place (avec 94 points -3) du dernier Classement mondial FIFA/Coca-Cola publié le 11 avril dernier. La Mauritanie précède   Taïwan, les îles Fidji, Samoa ou la Mongolie. Classement mondial FIFA/Coca-Cola

 Cette descente abyssale résulte d’une politique d’abandon de la sélection nationale savamment orchestrée par le dirigeant de la FFRIM. Ahmed Ould Yahya semble s’intéresser plus à son image en développant une politique de communication institutionnelle dont les limites se font sentir. Les Mourabitoune sont laissés en rade. Leur sort n’intéresse en haut lieu personne pas même ceux qui sont censés leur accorder une oreille attentive. Tous les stages et matches amicaux sont annulés. Aujourd’hui, le onze national ne dispose même pas d’un préparateur de gardiens après la démission fracassante et légitime  de Nicolas Santucci.

Ces manquements impardonnables à une fédération qui se plaint toujours des critiques acerbes et légitimes d’une certaine presse ne font pas l’affaire des Mourabitoune, seuls perdants de ce jeu de dupes.

Pourtant, les coéquipiers de Sy Mamadou dit Thieck, revigorés à jamais et soutenus par tout un peuple, iront à la conquête d’une qualification historique. Pour cela, il va falloir surmonter l’obstacle sénégalais, bien franchissable.Touchons du bois! Après une sortie victorieuse face aux scorpions de Gambie (2 buts à 0) et un nul vierge, les protégés de Patrice Neveu surfent sur une nouvelle vague.Cependant, cet élan risquerait d’être freiné par l’amateurisme et le climat délétère prévalant,au sein d’une fédération déliquescente, en proie à des problèmes inextricables. Les partenaires de Yacoub Fall avaient  perdu quatre points au dernier classement de la FIFA, au mois de mars dernier.

Statu quo ante sur le plan continental  où les Mourabitoune s’immobilisent toujours à la 44 enseigne devant des nations en guerre ou en crise institutionnelle telles que la Guinée Bissau, le Swaziland, le Madagascar, l’ïle Maurice, les Comores, l’Erythrée, les Seychelles, le Soudan du Sud(dernier  né des pays du continent  ), la Somalie et la Djibouti.  C’est un exploit historique.

Pour rappel qu’en Afrique, le trio de tête (Côte d’Ivoire, Ghana et Mali) n’a pas changé tout comme sur le plan mondial avec l’Espagne, l’Allemagne et Argentine.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind