Clôture de la session extraordinaire du conseil des ministres du Groupe 5 Sahel

Clôture de la sessionLa session extraordinaire du Conseil des ministres du G5 -Sahel qui s’est tenue sous la présidence de Mme Mariam Mahamat Nour, ministre tchadienne du plan et des perspectives, a été clôturée samedi à Nouakchott.
La cérémonie de clôture a été marquée par la tenue d’une conférence de presse dans laquelle, la présidente du conseil des ministres du G5-Sahel a indiqué que cette organisation a été créée à l’initiative des présidents des pays membres le 16 février 2014 à Nouakchott en raison des défis similaires environnementaux, sécuritaires et économiques auxquels ils font face en plus de la précarité des ressources naturelles.
Mme Mariam Mahamat Nour a en outre souligné que le G5-Sahel a mis en place une stratégie qui se base sur la sécurité, la bonne gouvernance, les infrastructures et l’atténuation des changements climatiques, affirmant que le groupe a franchi de grands pas depuis le dernier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à N’Djamena au Tchad le 20 février 2015 conformément aux recommandations de ce sommet.
Elle a dit que l’actuelle session a examiné des sujets relatifs au manuel de procédures de gestion administratives, financières et comptables, à l’état d’exécution du budget de l’exercice 2015, au projet de budget 2016 et au plan de travail annuel.
Il a été question également des modalités d’admission des pays en qualité d’observateurs, de la suppression des frais d’itinérance, de la préparation de la table ronde, la construction du siège du secrétariat permanent du G5-Sahel, l’information sur le calendrier des réunions prévues et la contribution des Etats au budget 2015 et 2016 ainsi que la situation des points focaux et des comités de coordination du G5-Sahel.
Pour rappel, le groupe 5-Sahel comprend en plus de notre pays, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge