Clôture de l’atelier régional sur le renforcement de l’engagement politique en faveur du dividende

Clôture de l'atelier régionalLes travaux de l’atelier régional sur le renforcement de l’engagement politique en faveur du dividende démographique et le changement de comportement au profit de l’autonomisation des femmes et des adolescentes ont été clôturés mardi à Nouakchott.
Cet atelier est organisé par le projet d’autonomisation de la femme, du dividende démographique dans les pays du Sahel, qui est une initiative des dirigeants des pays du Sahel, des Nations Unies et de la Banque Mondiale.
60 délégués venant de la Mauritanie, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Tchad en plus du FNUAP et de la Banque Mondiale ont pris part aux travaux de cet atelier qui s’est poursuivi à Nouakchott pendant les 6 derniers jours.
Les participants ont suivi des exposés relatifs aux efforts déployés par notre pays dans le domaine de la mise en oeuvre du plaidoyer politique en faveur du dividende démographique et du changement de comportement au profit de l’autonomisation des femmes et des adolescents ainsi que les expériences des Etats participants à cette rencontre.
Dans son discours de clôture, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aïda, a mis en exergue le grand intérêt que les autorités accordent aux travaux de cet atelier.
 » Les conclusions de l’atelier régional montrent que vous avez atteint, haut la main, les objectifs que nos pays se sont fixés pour cette activité  » a-t-il ajouté, affirmant qu’ils disposent aujourd’hui d’un plan d’action régional pour le plaidoyer politique en faveur du dividende démographique.
Le Représentant Résident de la Banque Mondiale en Mauritanie M. Gaston Sorgho a souligné dans son intervention, que les 6 Etats ont pu partager leurs profils par rapport au dividende démographique et mesurer ainsi les efforts restant à réaliser.
 » Ces profils offrent un outil essentiel pour la formulation des politiques nationales, notamment dans les domaines sociaux économiques  » a-t-il ajouté, saluant notre pays pour avoir démontré à cet atelier et à plusieurs reprises  » l’extraordinaire sens de l’hospitalité mauritanienne notamment lors de plusieurs rencontres sociales après atelier, à savoir les cocktails et autres dîners « .
La Représentante Résidente du FNUAP à Nouakchott Mme Cécile Compaoré Zoungrana, a indiqué que ces 6 jours de travaux étaient l’occasion pour s’atteler de chercher des pistes d’actions concrètes sur des questions précises au niveau national et régional, notamment comment booster l’engagement politique et favoriser la mise en place de mécanismes institutionnels de coordination, de collecte et de gestion de données. Elle a évoqué également les débats autour de la question comment développer et asseoir une stratégie régionale de communication pour un changement des normes et comportements sociaux en faveur de l’autonomisation des femmes et la promotion des adolescentes.
 » Nouakchott aura été une étape majeure vers la réalisation de ces objectifs  » a-t-elle ajouté, soulignat que le soutien politique sans faille, l’enthousiasme et l’engagement des participants qui ont marqué cet atelier, augureront ainsi  » un futur plein de belles promesses pour les femmes, les filles et les jeunes de la sous-région, voire de toute l’Afrique  » a-t-elle conclu.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge