Comment engager une Révolution dans l’enseignement en 2015 et pas une réforme?

Cheikhany Ould Sidina -Cheikhany Ould Sidina: Quand j’y pense, je suis paralysé par la multitude de réponses positives porteuses qui répondent toutes à mon objectif d’offrir au pays en 7 ans (à partir 2022) des promotions de jeunes scientifiques quadrilingues ou plus au nombre de 1300 chercheurs scientifiques et doctorants par an, âgés de 19 ans sans recours au Budget de l’Etat ni des parents d’élèves.
Si toutes les réponses qui m’assiègent écartent le choix de l’application des conclusions des Etats Généraux de l’Enseignement oubliées du fait qu’ils doublent, à mon avis, les charges financières du Ministère de l’Education Nationale sans résultat attendu.
Toutes mes solutions convergent vers l’application d’une Décentralisation de l’enseignement aux Communes créée par l’ordonnance N° et les Associations de Parents d’Élèves créées par décret qui seront les moteurs propulseurs de la révolution, cela en exécution des dispositions réglementaires de promotion de l’enseignement primaire.
La première solution la plus simple est de tenir le Congrès des Maires,(menacé d’être envoyé aux calendes grecques), précédemment prévu en janvier 2015 dans le courant du mois de Mars 2015 en l’élargissant aux Présidents des Associations des parents d’élèves des écoles primaires du pays..
Programmer dans ce Congrès, une conférence du Maire de la Commune de Maaden El ervane sur le thème : Comment ouvrir dans chacune des 218 communes 6 collèges gratuites et intensives réductrices des cursus secondaires à 3 ans au lieu de 7 ans à partir 15 juillet 2015 toutes analogue aux 6 collèges de type Oughoul El Ouahatt ouvertes le 2 Août 2014 par le Conseil Municipal de Maaden et les Associations de parents d’Élèves des 6 localités de Terjit, ,M’hayreth, Varess, Timinit, Ouekchdda et Maaden.
Les objectifs assignés à la 1ere année d’élèves âgés de 12 ans admis au concours d’entrée en 1ére année du Collège est d’avoir un enseignement de 2300 à 2500 heures dans l’année scolaire de 11 mois pour avoir un niveau 5 en Français , 3 en Anglais, 2 et 2en espagnol , allemand ou chinois et l’assimilation de tout le programme de Maths physiques du 1er cycle.
L’année 2 sera une préparation des élèves au diplôme du BEPC trilingue . L’année 3 aux Bacs scientifiques le français et autres langues étrangères étant maitrisées.
En contrepartie du succès de ce Programme l’Etat Mauritanien s’engagera à donner aux maires dés 2016 les droits accordés aux Maires du Sénégal c’est à dire un salaire de 400.000 UM/mois et un véhicule tout terrain neuf à financer sur les économies de plusieurs dizaines de milliards d’UM/an que l’Etat aura réalisé du Budget du Ministère de l’Education dont tous les collèges et lycées seront vidés au profit du nouveau système éducatif..
Une deuxième solution , c’est d’engager un teléthon juste après le Congrès et conférence aux aux Maires .
Telethon analogue à celui réalisé récemment pour l’équipe des Mourabitoun pour permettre aux maires d’autofinancer le Projet objet de la conférence sus évoqué. La 3éme solution est l’offre au Lycée Oughoul El ouahatt par son excellence le Président de la République un don de 10.000.000 d’UM (égale à celui accordé à la belle voix de l’artiste pour ouvrir le 15 juillet 2015 un Projet pilote dans chacune des 10 wilayas rurales (Nouakchott, Nouadhibou et Zouerate exclues : souci de provoquer un retour massif au terroir ).
L’ouverture d’un collège provoquera un effet multiplicateur de collèges analogue s dans tout le pays.
Qui suis-je pour avoir l’audace de proposer un tel Projet?
Pour des initiatives analogues passées toutes intensives et gratuites réalisées avec succès dans les années 80 , 90 et 2000 successivement dans l’agriculture et l’enseignement sur le Fleuve précisément à Rosso m’ont collé les surnoms de ‘’Ebou Ziraa El marwiya’’ , Pére de l’Agriculture irriguée, dans les Oasis à Atar, ‘’d Ebou El Khayry li Dekatirat El Maaden’’ le Pére bienfaisant des cadres docteurs de Maaden.
D’autres me collent le surnom de  »Prefet Vert » pour avoir réalisé dan une année de sécheresse 1000 ha gratuitement aux populations de Keur Masséne avec un rendement 5t/ha dans une année où l’Etat dépensait encore 2000.000 d’UM/ha à Kaédi pour réaliser un rendement de 2,5tMha sur endettement de l’Etat au prés de l’extérieur.
Mon caractère de franc tireur contre les blocages administratifs et technocratiques m’a toujours mis en mal avec les milieux officiels. J’en suis conscient et je n’y peux rien. C’est mon défaut s’il en est un.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge