Comment éviter les ouragans de destruction qui pointent en Mauritanie.

Cheikhany Ould Sidina - Cheikhany Ould Sidina:  Excellence ,pour l’année 2015, on s’attendait à un intérêt nouveau pour le développement de l’enseignement. Sage option. C’est un Ouragan de destructions institutionnelles de la SNIM, des banques, des universités, du Parlement de l’enseignement …qui pointent à l’horizon, si vous n’intervenez pas personnellement d’urgence.
Permettez moi de vous exprimer mon opinion :
Le Ministère de l’Education a juste engagé une multitude de mesures de blocages et tracasseries administratives destructeurs des établissements privés qui réalisent pourtant les plus importants résultats dans l’enseignement jusqu’à ce jour .
Globalement, il me semble que vous laissez vos collaborateurs par cet ouragan précité faire voler en éclats en 2015 toutes vos réalisations antérieures appréciées par bon nombre de vos électeurs les plus fidèles.
De grâce,sauvez personnellement la SNIM , la Maurisbank, la faculté de médecine, le parlement, l’enseignement… tous menacés,
Dotez les communes rurales de moyens de travail proposés pour le développement local par l’émancipation rapide du pays par l’enseignement en se référant à mes propositions objet des articles de presses publiés en réponse à la lettre du Manifeste des Haratines et à la lettre ouverte à votre intention relative à l’Agence de Tadamoun et sollicitant la participation effective des Maires au Programme triennal de cette institution.
Les deux propositions , celle au Manifeste des Haratines et à Tadamoun sont revalorisantes de l’enseignement, votre clairvoyante priorité, que je vous convie à maintenir.
En espérant que vous mettiez fin à l’Ouragan en cours de destruction de notre SNIM, de nos institutions financières , d’enseignement, et électorales, je vous prie de redonner la priorité à l’enseignement en adhérant soit :
1- au Programme de SOS Palmiers d’ouverture de 1000 établissements secondaires communautaires intensifs et gratuits dans les 218 communes du pays devant impliquer à la fois l’Agence Tadamoun et les Maires de Communes rurales.
2- Soit en soutenant le projet émancipateur du pays par l’enseignement introduit ce jour même par la même ONG à la Primature ( à l’adresse des Grandes Commissions mixtes) devant développer en plus de l’enseignement d’importants projets agricoles modernes porteurs d’emplois et de revenus substantiels aux populations locales des 218 Communes du pays en 2015..
Le pays est menacé de l’extérieur , ne liquidons pas la SNIM, les Banques, la faculté, les écoles privées , les parlementaires …par l’erreur flagrante des autres.
Aussi de grâce excellence , sortez nous de ces ouragans de conflit par l’octroi de la justice aux travailleurs, au financier, aux étudiants, aux écoles privées, aux parlementaires, tous menacés de liquidation, par certains de vos collaborateurs, répondez favorablement aux appels de la société civile de proposition de contribution au développement du pays par l’enseignement. Vous gagnerez la bataille contre cet ouragan fortuit.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge