Comment nos Communes Rurales peuvent développer la Mauritanie ?

Cheikhany Ould Sidina1Ce théme s’apparente avec  celui  du colloque international intitulé :  Comment le secteur rural développe les villes urbaines? organisée en 1988 par l’USAID à Abidjan à laquelle j’avais participée en compagnie du Ministre Sow Deyna et Sarr Mamadou en ma qualité de représentant des Agriculteurs de Mauritanie..

            En fait les Communes Rurales peuvent à faibles coûts  développer la Mauritanie si le Gouvernement accepte de valoriser leur potentiel  impressionnant et initiative locales diversifiées non exploitées dans le domaine des ressources humaines et initiatives  locales.

              La principale contrainte est structurelle. Elle réléve du fait que les Communes rurales n’ont pas de Ministére  propre et sont réduites en un  services déconcentré du Ministére de l’intérieur sans moyens et sans objectifs aux initiatives bloquées ou combattues d’autres Ministéres..

 Bien plus, les Maires des communes rurales et leurs adjoints, contrairement aux pays voisins (Sénégal) sont sans salaires, sans logements, sans voitures, sans personnel, sans police municipale et surtout sans subvention d’investissement pouvant engager et terminer un programme de Développement Communal viable, s’il arrive à être élaboré.

Le dernier Conseil des Ministres a encore enfoncé le clou dans la plaie en écrasant  totalement la symbolique subvention d’investissement du FRD  ( qui était de 70% de celui-ci) pour l’affecter  à 100% au budget de fonctionnement de la Commune (salaires et maintenance de matériel).

Quels matériel  à entretenir pour les communes rurales ?  Le seul matériel roulant dans la Wilaya de l’Adrar des communes rurales  que je sache est ma voiture tout terrain GX d’occasion achetée sur la subvention du FRD dans le cadre du Programme .

L’élimination de la subvention des investissements du FRD ne milite pas en faveur du développement local décentralisé pour lequel les communes rurales ont été créées.

Pour permettre aux communes rurales de développer la Mauritanie, il revient à l’Etat de :

-              Revoir la plateforme de doléances formulée par les Maires au Gouvernement lors du dernier congrés qui sollicite la création d’un Ministére propre aux communes spécialisé du développement des Communes..

-              Au lieu d’éliminer la subvention  destinée  aux investissements communaux, je suggère de la doubler  pour permettre aux 228 communes du pays de créer 1308 lycées de types Oughoul el ouahatt, intensifs, gratuits dans les 228 communes du pays .

 Cette augmentation aura pour effets outre la stabilité et le retour massif  des populations au terroir aux Lycées communo-parentaux  oughoul El Ouahatt à cursus réduit (3 ans au lieu de 7ans) et performant dont le coût unitaire mensuel ne dépasse pas les 150.000 UM du fait de son systéme modulaire.:

1-            De produire par ce systéme éducatif performant pour chaque Commune rurale ou urbaine 128 docteurs et chercheurs scientifique par an âgés de 20 ans à partir de 9 ans aprés du démarrage du projet tout en économisant à l’Etat et aux parents d’éléves 90% des frais actuels e l’Education..

2-            De justifier la création dans le terroir  de projets de développement porteurs d’emplois bonificateurs des succés  aux futurs jeunes Docteurs . Projets analogues à celui d’oasis moderne irrigués par photovoltaïque  que nous proposons à l’Etat créateur de 40.000 emplois de jeunes à Adrar et inchiri exploitables par téléphones à distance par les milliers de docteurs à partir des labos ou universités à Nouakchott à partir de 2023 .

      Maaden El ervane, cobaye du systéme éducatif proposé :

 La mission d’évaluation des Communes rurales envoyée par le Ministére de l’intérieur qui a visité  Maaden El Ervane le   22 Mars 2016 doit avoir noté qu’il n’y a pas une famille à Maaden El Ervane qui ne dispose pas d’un à 4 cadres  (souvent diplômés de doctorats) qui  apportent chacun à la Commune un revenu annuel (supérieur au montant annuel d’investissement du FRD en voie d’extinction ( bien sûr à tord) par le Ministére de l’intérieur, tout en contribuant au développement du pays par leur travail dans nos mines, hôpitaux, sécurité….

La Commune essaie,  malgré les blocages suivants des Ministéres de continuer son programme éducatif communal  (6 colléges), départemental  (24 Colléges) et national:

-              Du Ministére de l’Education Nationale qui n’offre aucune coopération à programme communal qu’il lui garantlt une économie de 90% de ses frais et un taux d’admission au bac de 70% au lieu de 10% en 7ans. Le DREN de l’ADRAR fait un excès de Zéle (interdiction aux professeurs  de donner des cours durant leurs heures de liberté et week end) pour lui porter préjudice -

-              Ministére des finances : la subvention investissement du FRD , n’est envoyé à la commune  qu’en juillet avec 11 mois de retard, car nos cours commencent en juillet de Chaque année..

-              Du Ministére de l’intérieur qui vient d’éliminer la subvention investissement du FRD ( seule source de financement du projet).

-              Autres initiaives de la Commune :

-              La Commune vient d’engager à travers son Bureau d’Etudes (BEERAM) un programme de recherche appliquée pour l’adaptation de 7 variétés de riz aux conditions écologiques des Oasis de sécheresse : les agriculteurs de l’AGPO de Maaden ont été formés en Mars  à la germination et au sémis de pépinière par Dapog (sur plastique). Le repiquage est prévu en avril.

-              Le protocole envisage de réaliser 3 campagnes par an (Mars à juin, juillet à Octobre et Novembre à Février)

-              Les calculs de coûts par carrés de rendements

-              Les panicules qui réussiront à offrir un maximum de grains seront sélectionnés pour constituer une banque de semences adaptées aux conditions désertiques.

-              La Commune envisage d’engager un programme de pisciculture dans les bassins d’irrigation d’arrosage des palmiers pour l’élevage d’alevin de poissons….

Aussi je réitère ma demande d’audience à son excellence le Président de la République pour lui offrir de plus amples informations sur les voies et moyens de développer le pays par les Communes rurales et notamment par  la généralisation de l’enseignement Oughoul El Ouahatt et autres initiatives de création de grands projets agricoles modernes en Adrar et Inchiri télécommandés à distances , porteurs de 40.000 emplois nouveaux de jeunes .

Nouakchott le 25 Mars 2016

Maire de la Commune de Maaden el ervane

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge