Commune de Bouhdida : El Wiam se retire

Wiam-bodiel
Suite aux protestations continues des populations de Bouhdida favorables à la liste du parti d’El Wiam, la cour suprême à ordonner de recommencer le dépouillement des 34 bureaux de la commune.

Le second tour organisé le 21 décembre a donné l’UPR gagnant par une avance de plus de trois cents voix sur El Wiam qui était pourtant sorti en ballotage favorable au premier tour. Aussitôt après la proclamation des résultats du second tour, le parti El Wiam a fait recours devant les instances compétentes et organisé des marches de protestations devant le tribunal départemental d’Aleg.

Vendredi 10 janvier 2014, une mission de la cour suprême a été envoyée à Aleg pour superviser l’opération de dépouillement des bulletins.

Mais dés le début, les représentants d’El Wiam, après avoir constaté l’absence de certains bulletins, notamment les nuls ont décidé tout simplement de se retirer pour ne pas, selon la déclaration du mandataire de la liste, légitimer une nouvelle supercherie. Selon les observateurs, la commune de Bouhdida devait normalement revenir à El Wiam.

Mais à cause de l’interférence de certaines grosses personnalités de la moughataa, des manipulations ont été organisées pour la faire tomber dans l’escarcelle de l’UPR. Cela assure le maintien des équilibres entre les ensembles tribaux en présence dans la zone. Sa perte signifie l’exclusion d’un grand groupe de la carte politique locale. Si les recours d’El Wiam n’aboutissent pas, le parti de Boydiel Ould Houmoid n’aurait emporté que la commune d’El Vor (département de Bababé) dans tout le Brakna.

Source : Le Calame

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge