COMMUNIQUE DE LA CAMME : UN PRESUME TORTIONNAIRE EN CHARGE DE LA SURETE NATIONALE EN MAURITANIE.

kepi

La coordination des anciens militaires Mauritaniens en exil vient d’apprendre avec inquiétude et stupéfaction la nomination d’un présumé tortionnaire au nom du général Mohamed Ould Meguett à la direction nationale de sureté, en charge de notre sécurité et celui de l’état, cela fut le comble de notre étonnement et de nos véritables inquiétudes quant à la volonté réelle du pouvoir de se débarrasser du cercle des présumés tortionnaires qui continuent de prendre  en otage toute la république ou aucune solution de réconciliation nationale ou de règlement du dit «  passif humanitaire » n’est possible tant qu’ils tiennent encore ces postes symboliques de responsabilité et de répression.

Le général Mohamed Ould Meguett était Capitaine en 1990, directeur des transmissions à l’état-major national, il  était , en charge de sillonner toutes les régions à bord d’un avion militaire le « Defender » pour enquêter sous la torture des centaines de militaires Négro Mauritaniens dont certains ont péri devant ces yeux sous son commandement et sous ses ordres et les faits sont têtus puisque les témoins oculaires sont encore vivant et prêts à en découdre avec lui devant toutes les juridictions nationales ou internationales au moment venu .

En novembre 1990 pendant que le capitaine Mohamed Ould Meguett supervisait les séances de tortures à F’Derick  situé à 30 kilomètres de  Zouerate, le  Capitaine tira sur Feu Dia Ousmane à balle réelle à l’aide d’un pistolet automatique connu dans l’armée sous le nom de (PA  Star),heureusement la mort ne voulait à cette époque de notre ami lieutenant Dia Ousmane et la balle est passée à côté de ces oreilles.(Nous disposons d’un témoignage écrit de Feu Dia Ousmane Samba , qui pourrait éclairer sur le cas du général en promotion….)

Comment dans un pays ou les plaies sont encore béantes, sur ce lourd passif ,on peut se permettre de confier un tel poste de responsabilité, de répression et d’oppression à un homme qui continue de rencontrer dans les rues de Nouakchott, ces nombreuses victimes de la barbarie de 1990 à 1991 ? Ne serait-il pas tenter de récidiver …?

Il est à rappeler que le jeune frère du général Mohamed Ould Meguett répondant au nom de Colonel Hacen Ould Meguett, matricule  84471, bénéficiaire lui aussi des mêmes promotions et largesses du pouvoir ,  est supposé être l’un des tortionnaires le plus zélé, il serait l’auteur de plusieurs crimes à Jreida situé à 30 kms de Nouakchott, entre Novembre 1990 à Avril 1991 et tous les témoignages confirment l’implication des  deux frères en promotion.

Au moment où les Mauritaniens s’attendaient à une véritable clarification et à  la tête des coupables sur le fiasco de l’insécurité à Niabina, village du sud Mauritanien , en Aout 2014 ou une tribu en arme assiégeait sans que l’état n’intervienne démontrant qu’il y a ceux qui peuvent circuler avec des armes et ceux qui doivent tout subir dans ce pays sans le moindre droit, y compris le droit à la vie, qui appartient pourtant à Allah . Au moment où les Mauritaniens sont excédés par l’insécurité et des meurtres non élucidés dans les grandes  villes dont Nouakchott, nous voilà dans une autre impasse celle d’attribuer notre sécurité  et celle de tout un pays à ceux qui les avaient lourdement atteinte et qui continuent à être les seules obstacles à une véritable réconciliation nationale.

La CAMME interpelle tous les hommes épris de paix et de justice à continuer à lutter pour que soit traduit ces hommes en uniformes  auteurs des crimes odieux, ennemis de notre jeune nation la Mauritanie.

Elle met en garde le général Mohamed Ould Abdel Aziz contre ces nominations qui mettent en danger la Mauritanie et son intégrité.

Elle demande à tous les anciens militaires victimes de Ould Meguett de se remobiliser et de se tenir prêt ou intenter des actions judiciaires  internationales  afin que l’impunité soit définitivement stoppée. Non à l’impunité , ensemble nous construirons une Mauritanie unie et débarrassée de criminels. Incha Allah.

Pour le bureau Exécutif de la Coordination des anciens militaires Mauritaniens en Exil (CAMME)

Le porte Parole et Chargé de l’organisation

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge