COMMUNIQUE DE PRESSE CEREMONIE DE REMISE DES HEMODIALYSEURS OFFERTS PAR LA « FONDATION TOKUDA » A L’HOPITAL CHEIKH ZAYED

japon - hopital zayid 1

Nouakchott, le 3 juillet 2013 -

Son Excellence Monsieur Hiroshi AZUMA, Ambassadeur du Japon en Mauritanie,Madame Tomoko MIYOKAWA, Directrice de la « Fondation Tokuda », Docteur Milanga MWANATAMBWE, Représentant de la Coopération Extérieure de « Tokushukai Group », et Docteur  Hamahoullah Ould Cheikh, Directeur de l’Hôpital Cheikh Zayed, ont assister à la cérémonie d’inauguration du nouveau centre d’hémodialyse au sein de l’hôpital Cheikh Zayed, en présence de Monsieur El Moctar Ould Henda, Secrétaire Général du Ministère de la santé.
Il s’agit d’un don de dix hémodialyseurs et d’un système de purification d’eau fabriqués par l’entreprise japonaise Nipro, généreusement offerts par la « Fondation Tokuda », groupe médical japonais.
Parce que la Santé constitue, avec l’Education, l’un des principaux facteurs de développement d’un pays, le Gouvernement du Japon souhaite consacrer le maximum d’efforts pour la coopération dans le domaine de la santé, et c’est en ce sens qu’il a élaboré récemment une « Stratégie de la diplomatie en matière de santé mondiale».
Afin de mettre l’accent sur la santé régionale et compte tenu de la situation sanitaire difficile en Mauritanie, le Gouvernement du Japon a octroyé des aides financières ciblées pour appuyer différents projets locaux dans ce domaine en particulier. Ainsi, l’Ambassade du Japon, depuis son ouverture en décembre 2009 à Nouakchott, s’est engagée de manière conséquente pour permettre à des ONG locales de réaliser le « Projet d’aménagement du Centre de Santé de Toujounine », le « Projet d’aménagement du Centre de Santé El Mina », le « Projet d’aménagement du Centre de Santé Arafat II » et aussi le « Projet d’aménagement du Centre de Santé de Dar Naim ». Pour l’hôpital Cheikh Zayed, un médecin et quatre infirmiers mauritaniens ont déjà suivi une formation au Japon pour l’utilisation de ces appareils fabriqués par Nipro. L’ensemble du personnel médical et technique fera preuve du plus grand professionnalisme pour l’entretien de ces équipements dont la haute technologie est reconnue mondialement, et qui peuvent sauver la vie de nombreux patients.
Dans son discours, Son Excellence Monsieur Hiroshi AZUMA, Ambassadeur du Japon, a remercié la « Fondation Tokuda », qui contribue grandement, par ce don, à l’amélioration de la qualité du service médical en Mauritanie et au renforcement des relations bilatérales entre la Mauritanie et le Japon. Il a également remercié les membres de l’Hôpital Cheikh Zayed et du Ministère de la Santé pour les efforts et la
disponibilité dont ils ont su faire preuve pour la réalisation de ce projet de coopération. Celui-ci témoigne encore une fois de la solidarité existante entre les peuples du Japon et de la Mauritenie et s’inscrit dans le cadre des principes globaux de la politique de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le Président de la République qui a fait de la lutte contre la pauvreté une priorité.

Discours de son excellence

                                                                                                                                                                                                                          Nouakchott, le 3 juillet 2013

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR HIROSHI AZUMA,

AMBASSADEUR DU JAPON EN MAURITANIE,

A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DES HEMODIALYSEURS

OFFERTS PAR LA « FONDATION TOKUDA »

A L’HOPITAL CHEIKH ZAYED

 

Japon - ambassadeur en Mauritanie discours hopital zayid hemodialises

 

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Santé,

Monsieur le Directeur de l’Hôpital Cheikh Zayed,

Madame la Directrice de la Fondation Tokuda,

Mesdames, Messieurs,

 

Je suis très heureux d’assister aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration du nouveau centre d’hémodialyse au sein de l’hôpital Cheikh Zayed. Le don de dix hémodialyseurs et d’un système de purification d’eau, généreusement offerts par la « Fondation Tokuda », groupe médical japonais.

Cela fait maintenant trois ans que j’ai eu l’honneur de rencontrer monsieur Tokuda, qui est lui-même atteint d’une sclérose latérale amyotrophique (ou maladie de Charcot), qui l’a rendu totalement dépendant physiquement. Mais sa volonté et sa détermination sont restées intactes et il souhaite, à travers sa fondation, mener des actions de solidarité en faveur de l’Afrique. Parce qu’il m’a particulièrement touché,  je me suis personnellement engagé depuis la génèse de ce projet. C’est donc avec émotion que j’assiste à

sa concrétisation, car je sais que cela va permettre d’offrir aux patients qui souffrent d’insuffisance rénale, en plus d’un meilleur traitement, une meilleure qualité de vie, ici, auprès de leurs proches, en Mauritanie.

C’est aussi la preuve que la persévérance et l’opiniâtreté permettent de surmonter de nombreux obstacles et il s’agit je pense d’une belle leçon de vie pour nous tous.

Parce que la Santé constitue, avec l’Education, l’un des principaux facteurs de développement d’un pays, le Gouvernement du Japon souhaite consacrer le maximum d’efforts pour la coopération dans le domaine de la santé, et c’est en ce sens qu’il a élaboré récemment une « Stratégie de la diplomatie en matière de santé mondiale».

Afin de mettre l’accent sur la santé régionale et compte tenu de la situation sanitaire difficile en Mauritanie, le Gouvernement du Japon a octroyé des aides financières ciblées pour appuyer différents projets locaux dans ce domaine en particulier. Ainsi, l’Ambassade du Japon, depuis son ouverture en  décembre 2009 à Nouakchott, s’est engagée de manière conséquente pour permettre à des ONG locales de réaliser le « Projet d’aménagement du Centre de Santé de Toujounine », le « Projet d’aménagement du Centre de Santé El Mina », le « Projet d’aménagement du Centre de Santé Arafat II » et aussi le « Projet d’aménagement du Centre de Santé de Dar Naim ».

Pour l’hôpital Cheikh Zayed, un médecin et quatre infirmiers mauritaniens ont déjà suivi une formation au Japon pour l’utilisation de ces appareils fabriqués par l’entreprise japonaise Nipro. Je sais que l’ensemble du personnel médical et technique fera preuve du plus grand professionnalisme pour l’entretien de ces équipements dont la haute technologie est reconnue mondialement, et qui peuvent

sauver la vie de nombreux patients.

Permettez-moi pour finir, de remercier officiellement la « Fondation Tokuda », qui contribue grandement, par ce don, à l’amélioration de la qualité du service médical en Mauritanie et au renforcement des relations bilatérales entre la Mauritanie et le Japon.

Je tiens également à remercier les membres de l’Hôpital Cheikh Zayed et du Ministère de la Santé pour les efforts et la disponibilité dont ils ont su faire preuve pour la réalisation de ce projet de coopération.

Celui-ci témoigne encore une fois de la solidarité existante entre nos deux peuples et s’inscrit dans le cadre des principes globaux de la politique de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le Président de la République qui a fait de la lutte contre la pauvreté une priorité.

Je vous remercie et vous souhaite une longue vie.

 

———————————————————-

Takuya NAKAGOME

Chef du Service Communication

Ambassade du Japon

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge