Communiqué de presse : PNUD et CEDEAO

Le PNUD et la CEDEAO lancent conjointement une initiative visant à stimuler la production alimentaire, à créer des emplois et à accroître les opportunités de revenus dans les chaînes de valeur agricoles en Afrique de l’Ouest.

Dakar, Sénégal, le 28 Août 2012 – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont conjointement lancé une nouvelle initiative visant à accroître la production alimentaire, à créer des emplois et des revenus pour les agriculteurs, notamment les petits exploitants et les PME, par le développement des chaînes de valeur agricoles en Afrique de l’Ouest.

L’AFIM (Initiative pour le Développement des Marchés Inclusifs) et la Commission de la CEDEAO tiennent,cette semaine,une rencontre à laquelle prennent part des représentants de gouvernements, des agences des Nations Unies, du secteur privé, des associations d’agriculteurs, des institutions financières et de la société civile.

Ces participants provenant de 13 pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République démocratique du Congo, Côted’Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria et Sénégal) se penchent sur la Plateforme de Facilitation des Projets (PFP) pour l’Afrique de l’Ouest.

Cette PFP a pour objectif d’examiner les partenariats et les mécanismes visant à apporter une valeur ajoutée aux différents acteurs des chaînes de valeur stratégiques de l’agro-industrie, notamment le manioc, l’oignon et la mangue.

« Un nouveau secteur privé prend forme en Afrique avec un gros potentiel permettant de créer de nouveaux emplois, d’accroître le niveau de revenus des producteurs et de fournir des produits et services pour tous.Les chaînes de valeur agricoles et agro-alimentaires sont essentielles à la promotion de la sécurité alimentaire et à l’accroissement des opportunités économiques », a déclaré Tomas Sales, Directeur du Programme PNUD-AFIM.

« Il est nécessaire pour les PME de développer et de tirer parti de chaînes de valeur efficaces afin d’être compétitives sur les marchés régionaux et mondiaux. Pour leur permettre d’atteindre cet objectif, la Commission de la CEDEAO s’est engagée aux côtés du PNUD pour mettre en œuvre la Plate-forme de Facilitation de Projets pour l’Afrique de l’Ouest. Cette initiative implique le secteur privé et d’autres intervenants-clés en vue de renforcer les chaînes de valeur, d’accroître la production et de promouvoir la sécurité alimentaire » a précisé Alfred Braimah, Directeur du Secteur Privé de la CEDEAO.

La Commission de la CEDEAO à travers EXPECT (Initiative for Export Promotion & Enterprise Competitiveness for Trade) œuvre de concert avec les secteurs public et privéen vue de mobiliser les ressources nécessaires pour renforcer les capacités des PME etdes petits acteurs impliqués dans les chaînes de valeur d’exportation prioritaires.

« L’AFIM-PNUD facilite des partenariats et mène des activités de renforcement de capacités dans le but de développer les marchés inclusifs qui contribuent à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développemen t(OMDs), plus précisément dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la croissance économique inclusive. La Plateforme pour l’Afrique de l’Ouest a enregistré un niveau de participation très encourageant et nous nous réjouissons d’avance de la mise en œuvre de solutions novatrices et transformatrices issues de cette rencontre« , a conclu Tomas Sales.

…………………………………

Pour de plus amples informations, veuillez contacter

PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
Mylène Lavoie, Spécialiste des Politiques de Gouvernance et de Développement Local : mylene.lavoie@undp.org ; Tel : +221 77 240 9537

L’AFIM (Initiative pour le développement des marchés inclusifs)
Tomas Sales, AFIM-PNUD Manager:tomas.sales@undp.org
Internet: www.undp.org/africa/privatesector.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales dans le but de contribuer à l’autonomisation des populations et à la construction de nations résilientes.

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)
Alfred Braimah, Directeur du Secteur Privé
Email: mbraimah@ecowas.int
Internet: www.ecowas.int

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est un regroupement régional de quinze pays créé en 1975. Sa mission est de promouvoir l’intégration économique dans tous les domaines de l’activité économique, notamment l’industrie, les transports, les télécommunications, l’énergie, l’agriculture, les ressources naturelles, le commerce, les questions monétaires et financières, les questions sociales et culturelles entre autres.

Source :PN UD/CEDEAO

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind