Communiqué: Le M.P.R condamne fermement le verdict prononcé contre des militants des droits de l’Homme

khb

 Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris la condamnation injuste à deux ans d’emprisonnement de militants des droits de l’Homme dont  Biram Dah Abeid, le président d’IRA-Mauritanie, Brahim Ould Bilal Ramdane, vice-président d’IRA-Mauritanie et Djiby Sow, président de Kawtal.

Leur seul tort aura été de manifester pacifiquement pour défendre l’intérêt supérieur de nos populations alors que le droit à la manifestation est inscrit dans la constitution.

Ce verdict injuste prononcé contre ces vaillants  soldats de la liberté reflète l’état  délétère dans lequel le pays se trouve.

Avec cette sentence, à l’évidence politique, c’est toute la nation qui s’en émeut et s’étonne. La liberté d’expression est bafouée, la justice instrumentalisée et la démocratie mise à genou.

Devant cette forfaiture, le MPR :

  1. Condamne cette sentence avec la dernière énergie ;
  2. Exige la libération immédiate et sans condition de ses défenseurs de droits humains ;
  3. Réitère son attachement au respect scrupuleux de toutes les formes de liberté (individuelles et collectives) ;
  4. Lance un appel pressant aux pouvoirs publics pour le règlement définitif de la problématique de l’esclavage et de ses séquelles en appliquant, sans réserve, la loi criminalisant ces pratiques ainsi que l’expropriation des terres que les victimes continuent encore aujourd’hui de dénoncer.

Nouakchott, le 16/01/2015

Commission com du M.P.R

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge