COMMUNIQUÉ: Mouvement nationale des femmes arc-en-cielistes.

unnamed (2) » Les militantes arc-en-cielistes ne seront pas uniquement des femmes à balayer les salles de réunion, nettoyer les chaises et les tables, applaudir à rompre et à débarrasser le plancher « .
Ce samedi 02 janvier 2016, à dix-huit heures dix minutes, s’est tenue domicile du président du parti, Arc-en-ciel Le PMC, une réunion des femmes militantes du parti. Cette réunion avait pour ordre du jour: la désignation de la commission des femmes qui sera chargée d’élaborer la structuration et la feuille de route du Mouvement national des femmes arc-en-cielistes.
La réunion a été supervisée par le président du parti, Alassane Hamady Soma Ba dit Balas, entouré de quelques cadres hommes du parti.
Dès l’entame de la réunion, le président Balas a remercié l’assistance et a chaleureusement félicité le courage et la volonté de ces braves femmes dont certaines, malgré les difficultés de transport, sont venues des quartiers les plus éloignés de la ville de Nouakchott, pour répondre à l’appel de la direction du parti.
D’entrée de jeu, le président a évoqué certaines particularités spécifiques, propres au parti, Arc-en-ciel Le PMC et précisé pour la circonstance, le rôle que le parti, contrairement aux autres partis politiques mauritaniens, entendait, réserver aux femmes arc-en-cielistes par rapport aux responsabilités qu’elles doivent, dès à présent, accepter d’assumer. Le parti, Arc-en-ciel Le PMC, martèlera-t-il, étant le parti mauritanien du concret, veut impliquer pleinement, les femmes, afin qu’elles prennent la place qu’il faut pour ne pas être reléguées au second plan.
Avant d’aborder l’unique point de l’ordre du jour, le président, a fait une brève lecture de la situation politique, économique et sociale du pays, situation, certes difficile, dira-t-il, mais dont le règlement,  requiert la participation positive et l’implication de chaque citoyenne et de chaque citoyen.
Enfin, pour revenir à l’objet de la réunion, le président rappela, qu’aujourd’hui, les grands changements (ou mouvements) passent inévitablement par les jeunes et les femmes, et c’est pourquoi d’ailleurs nous nous réunissons, dira-t-il, pour créer le mouvement national des femmes arc-en-cielistes du parti, rappelant que celui des jeunes, a aussi mis en chantier depuis deux semaines.
La parole fut donnée en priorité aux femmes qui se sont toutes exprimées, les unes après les autres. Chacune donnant, arguments à l’appui, son point de vue sur la question et montré sa détermination à s’engager pour qu’il y ait enfin le changement, tant attendu. Cependant, elles n’ont pas manqué de fustiger le rôle habituellement réservé aux femmes dans les partis politiques mauritaniens; elles refusent d’être des militantes à balayer les salles de réunion, installer les chaises, applaudir et débarrasser les planchers.
Elles disent tout haut et dès maintenant qu’elles tiennent à assumer pleinement et entièrement leur rôle dans le combat titanesque à mener pour apporter un changement radical en Mauritanie.
Unanimement, il a été accepté que les militantes se retrouvent entre elles, dès le samedi prochain, pour leur structuration et l’élaboration de leur plan d’action, en assurant à la direction du parti que la désignation ne se fera que sur la base des engagements volontaires en rapport avec les compétences, les connaissances et la disponibilité de chacune.
La séance fut levée dans une ambiance, bon enfant, aux environs de 20 heures, par la sortie surprise et très applaudie, d’une fillette de sept (7) ans, du nom de Mamita Fall, qui avait accompagnée sa tante, qui s’invite dans le parti et recommande d’inscrire en bonne place dans le programme la protection de l’environnement.
unnamed (3) unnamed (4)  unnamed (6) unnamed (7)
unnamed (8)
Cellule Communication. Rapporteur du jour
Haimeda Ould Magha
 Tel :   47 51 10 73
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge