Conférence ministérielle Mena Ocde:La croissance inclusive en point de mire

moctar_ould_djay_omploOn parle depuis des années de la bonne gouvernance, de l’Open-Gov et de l’intégration économique régionale mais on attend toujours les actes. la conférence ministérielle Mena-Ocdequi s’est tenue du 03 au 04 octobre à Tunis sur la gouvernance, la compétitivité et l’investissement s’est soldée par une déclaration comportant 19 commandements à même de favoriser la croissance inclusive.

Le ministre de l’économie et des finances Moctar Ould Djay présent a cette conférence a tenté de motiver ses partenaires et ses amis afin qu’ils participent massivement à l’investissement en Mauritanie qui est devenue une destination d’investissement séduisante.

Dans sa déclaration, Il a énuméré un certain nombre de mesures mises en place par le gouvernement mauritanien pour encourager les investisseurs en citant notamment un climat approprié pour les affaires, la bonne gouvernance, une volonté réelle de rationaliser les choix économiques et financiers et une meilleure exploitation des grandes richesses dont dispose le pays, le but étant de faciliter aux investisseurs les conditions d’installation pour en faire le pays « d’un million d’opportunités d’investissement».

l’Ocde est appelée à soutenir la région maghrébine considérée comme la région la moins intégrée dans le monde, d’après les études de l’Ocde elle-même. Cette absence d’intégration nous vaut un manque de croissance de 1,5 à 2%, soit près de 34.000 postes d’emploi à créer annuellement.

Et comme les chiffres sont implacables, l’accent a été mis sur l’urgence d’imaginer une nouvelle approche de ce qu’on appelle une croissance inclusive. Elle signifie la réduction des barrières commerciales, l’ouverture des marchés et la facilitation des investissements. Un vaste programme ?

Source : Rimeco

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge