Confusion autour de la déclaration du patrimoine présidentiel

Salah Ould Hanana,Enoncée parmi les mesures de nature à restaurer la confiance dans la perspective d’un dialogue pouvoir/opposition par le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), la déclaration de patrimoine du président de la République revient au centre d’une vive controverse après la sortie médiatique de Mohamed Ould Abdel Aziz du mardi soir.

Annoncée en octobre  2010, mais jamais rendue publique, la  déclaration de patrimoine du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, cette Arlésienne, suscite la curiosité de l’opinion nationale.

Salah Ould Hanana, chargé de communication du Forum National pour l’Unité et la Démocratie (FNDU)-un vaste rassemblement composé de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, a réitéré cette exigence jeudi au cours d’une conférence de presse.

La rencontre entre le FNDU  et les journalistes sonne comme une réponse à la sortie confuse du chef de l’Etat qui déclarait mardi soir: « J’ai fait ma déclaration de patrimoine devant le président de la Commission Chargée de la Transparence Financière dans la vie publique».

Cette commission  est dirigée par  le président de la cour suprême.

 Pour le compte du mandat conféré par le scrutin du 18 juillet 2009, une  déclaration de patrimoine  a été  faite le 07 octobre 2010, mais la liste des biens présidentiels est restée inconnue pour n’avoir pas été rendue publique.

Pour l’obligation  issue du mandat obtenu sur la base du scrutin du 21 juin 2014, « le président de la Commission pour la Transparence Financière dans la vie publique m’a expliqué qu’elle n’est pas obligatoire », a affirmé mardi soir le chef de l’Etat mauritanien.

Quant à la non-déclaration de patrimoine du premier Ministre, des membres du gouvernement et des autres responsables, le président l’attribue à « leur ignorance de la loi» dans une République au sein de laquelle «nul n’est sensé ignorer la loi », même un illettré comme dirait l’autre.

La déclaration de patrimoine du président de la République en Mauritanie résulte d’une obligation  née de la loi 2007-054 relative à la Transparence Financière dans la vie publique.

Celle-ci astreint le président de la République, le premier Ministre, les membres du gouvernement et  certains hauts responsables à une déclaration périodique de patrimoine.

« Le président de la République, après son investiture et à la fin de son mandat, fait une déclaration de sa situation patrimoniale et celle de ses enfants mineurs. Chacune de ses déclaration est rendue publique »,article 2.

La déclaration  de patrimoine est une astreinte périodique imposée par la loi à laquelle aucun responsable ne saurait se soustraire.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge