Convention de financement du projet de la ligne de haute tension électrique entre Nouakchott et Nouadhibou

électriqueUne convention relative au financement du projet de la ligne de haute tension électrique entre Nouakchott etNouadhibou a été signée mercredi à Nouakchott par le ministre de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Djay et M. Youssef Ben Ibrahim El Bessam, vice-président et administrateur délégué du fonds saoudien de développement (FSD)dans le cadre de l’excellence coopération liant laMauritanie et l’Arabie Saoudite.
Le montant du financement est de 187.500.000 Rials saoudiens, soit l’équivalent, environ, 17.000.000.000 Ouguiyas, ce qui porte à 50 milliards d’Ouguiyas la contribution totale du FSD au financement du projet.
S’exprimant à cette occasion, par le ministre de l’économie et des finances, M.Moctar Ould Djay, a souligné que la convention illustre l’exemplarité des liens entre la Mauritanie et l’Arabie Saoudite, qui ont connu ces dernières années un développement significatif.
Au sujet des avantages du projet, le ministre a précisé qu’il vise à créer une ligne d’alimentation pour fournir l’énergie nécessaire aux industries des mines de fer, de l’or et du cuivre, situées dans le nord du pays.
Il a ajouté que le projet va contribuer, également, à l’exploitation des ressources naturelles disponibles en Mauritanie, en particulier le gaz naturel, l’énergie solaire et l’énergie éolienne.
Au plan social, le ministre a réitéré que le projet permettra de raccorder toutes les zones situées au long de la ligne électrique.
Le ministre l’économie et des finances a exprimé au peuple et gouvernement saoudiens les vifs remerciements du peuple et du gouvernement mauritaniens pour le niveau et la qualité de son engagement auprès de notre pays, en vue d’asseoir les bases d’un développement économique durable.
Pour sa part, l’administrateur du FSD, M. Youssef Ben Ibrahim El Bessam, a souligné l’excellence et la solidité des liens de coopération et d’amitié entre les deux pays et mis en exergue la pertinence des objectifs du projet, surtout ceux relatifs à l’exploitation du gaz naturel et l’énergie solaire.
Il a ajouté que le FSD a financé 24 projets de développement en Mauritanie, touchant des secteurs vitaux et dont 15 déjà panachés, permettant l’impulsion du développement du pays.
Ont assisté à la signature, le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances et le directeur général de la SOMELEC.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge