Convergeons vers l`unité et consentons des sacrifices car la Liberté est à ce prix.

contribution - plume

Un homme qui se dit politique doit s’armer d’un solide bagout intellectuel et de ressources conséquentes bien fourni. Aujourd’hui la transformation de la société civile en Mouvement Mauritanie- Arc-en-Ciel, pour libérer ce peuple des injustices, réussir le changement vers la Liberté, l’Egalite et la justice.

Tel est la mission du Président Biram Dah Abeid, ceux qui soutiennent sa candidature à la magistrature suprême Mauritanienne et qui veulent être aux services de la Mauritanie. Redresser notre nation, surmonter les épreuves qui ont toujours été source de division et d`injustice.

Il n’y a qu’une seule Mauritanie, qu’une seule nation qui doit être réunie dans le même destin. Chacune et chacun en Mauritanie, dans la République, doit être traité à égalité de droits et de devoirs.

Avec Biram Dah Abeid Comme président, Aucun enfant de la Nation ne sera laissé de côté, abandonné, relégué, discriminé et la promesse de la réussite sera honorée par l’accomplissement pour chacun, pour sa vie et pour son destin personnel. Le General putschiste Mohamed ould Abdel Aziz et le système qu`il représente ont créé trop de Haine, trop de division, trop d`injustices, trop d`orphelins, de femmes veuves, de Malheureux, de pauvres, d`exile, de refugie …

Aujourd’hui, comme hier le Parti au pouvoir n’est qu’une secte, au service des chefs de tributs, aux Hommes d`affaires, a une certaine élite bourgeoise, sous le contrôle des généraux qui n’apportera décidément rien à notre Pays et ni à son peuple.

Le manque de politiques efficaces pour mettre fin à l`impunité, aux injustices, à l`esclavagisme, le retour de tous les déportés, exiles, stopper l`enrôlement Biométrique raciste, la lutte contre la pauvreté et baisser le chômage des jeunes, ont conduit le pays dans une impasse.

L’éducation est aujourd’hui dans une situation catastrophique. C’est non seulement parce qu’elle est intégrée à un système mais c’est aussi parce que ce système est désespérément défaillant et qu’il s’en va en déshérence…

Le grand défi du moment pour chaqu`un et pour tous les Mauritaniens est d’opérer ce changement d’esprit, de mentalité, d`ego, mettre de cote l`arrogance et la dualité de leadership pour converger vers l’unité et faire face à l`oppresseur, au lieu de s`opposer les uns aux autres.

Je suis convaincu et j’insiste que notre opposition politique, il y`a des hommes et des partis (pas tous bien sûr) qui sont le pure produit du système et vit de ce système. Il ne s`oppose pas au système mais au pouvoir et le problème majeur de la Mauritanie : c`est le Système Raciste, génocidaire et Esclavagiste qui a pris en otage notre nation depuis un demi-siècle.

Aussi voudrais-je pour la présidentielle de 2014, demander humblement a certains partis de l`opposition connu pour leurs engagement républicain de ne pas tomber dans le piège de 2009, de regarder la souffrance du peuple, le K.O qui règne dans cette nation et de ne pas continuer à jouer le jeu des Généraux à leurs tête le putschiste Mohamed Ould Abdel Aziz.

Je suis conscient comme beaucoup de mes compatriotes qu’il nous appartient, nous Mauritaniens, de prendre notre destin en mains, mais il faudra avant tout de nouveaux leaders issus de la société civile, pour actionner et orienter le combat même au risque de leur vie. C`est dans le même contexte que j`en appelle à nos hommes politiques digne du nom d`ouvrir le dialogue et d`unir leurs force avec le candidat de la société civile Biram Dah Abeid

J`en appelle aussi au lauréat du prix International des nations unies pour les droits de l`Homme et mon candidat Biram Dah Abeid à aller à la rencontre des partis politiques, Mouvements et organisations de convictions pour fédéré les opprimes. Mettons de cote les disputes de cabarets ou des attaques personnelles qui n’apportent rien de constructifs à notre combat.

Changeons de paradigme et consentons tous des sacrifices car la Liberté est à ce prix, La roue de l’Histoire continue de tourner et à chacun de nous de choisir le bon côté de l’Histoire. Nous devons nous poser certaines questions et surtout la jeunesse Mauritanienne dans toute sa composante. Combiens de générations devons-nous sacrifier pour comprendre que nous sommes en train de détruire cette Mauritanie et jouer le jeu du système qui nous divise pour continuer à régner ?

Pour réussir une Mauritanie Démocratique, nous n`avons pas le droit à l`Horreur pour laisser des régimes politiques sanguinaires qui ne protègent que les droits et libertés fondamentaux d`une certaine classe Mauritanienne, ou des criminels ignorants qui continuent à s’accrocher comme des chauves-souris au pouvoir depuis des décennies de gestions hasardeuses et chaotiques de la Mauritanie dans tous les domaines.

Avec la Candidature du président Biram Dah Abeid on peut rêver car comme on dit : « les peuples qui n’ont jamais rêvé, n’ont jamais réalisé de grandes choses ».

Abdoulaye Sy
Bâton Rouge, USA

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge