Côte d’Ivoire: La colère de Banny contre un responsable des victimes de guerre

Banny1Charles Konan Banny  n’a pas apprécié la sortie d’un responsable d’une association des victimes de guerre.
Ce dernier dont-il n’a pas révélé le nom aurait tenu des propos jugés peu courtois à l’encontre du président, de la Commission National pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes (CONARIV), Mgr Siméon Ahouana.
L’ancien président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) a tenu le signifier ce mardi via son réseau social par ce qu’il a qualifié de coup de gueule.
« Le débat public ivoirien reste encore bipolaire malgré tout et les échanges caractérisés par un manque criant de respect et de courtoisie. C’est un signe alarmant », a-t-il indiqué d’entrée, avant de dénoncer. « J’ai découvert avec effarement, les propos excessifs tenus dans la presse par un responsable d’association de victimes à l’encontre du Président de la CONARIV, Mgr Siméon Ahouana. Ces propos particulièrement irrévérencieux ont surtout choqué les croyants en raison du statut et du rang de leur cible…C’était tout simplement inadmissible ! »
Konan Banny  souligne que le pays a plus besoin de renouer avec ‘ ‘du respect’ ‘ en dépit de des ‘ ‘divergences’’ et différences ‘’d’opinions’’. Il invite par ailleurs les autorités à veiller à cela.
« Il est temps de décourager ceux qui agissent contre ces principes, de même que leurs éventuels commanditaires. Notre pays ne fera pas de progrès véritables sans valeurs, ni sans les hommes pour les incarner. J’exhorte donc principalement les autorités de notre pays à y veiller, sérieusement », a conclu le banquier à la retraite.

Source: Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge