Côte d’Ivoire: Washington évoque la «justice des vainqueurs» qui peut freiner les avancées du pays

WashingtonKoaci.Com: Washington à travers son Ambassadeur à Abidjan, Terence Mc McCulley Rechercher Terence Mc McCulley a indiqué jeudi que, la perception de la justice Rechercher justice des vainqueurs pourrait être un frein pour les avancées politiques et économiques du pays.
« Une perception de justice Rechercher justice des vainqueurs et une absence de véritable réconciliation nationale ne feront que freiner les avancées politiques et économiques, engendrer davantage de conflit et servir de raison pour justifier encore des violences », a déclaré le diplomate Américain, lors d’une conférence organisée par l’université internationale de Grand-Bassam (UIGB), sur le thème, « Perspectives de la démocratie américaine ».
A en croire le représentant de Barack Obama Rechercher Barack Obama en Côte d’Ivoire, opprimer une partie de la population ne facilite pas l’évolution de la société, avant de donner l’exemple de son pays après l’assassinat d’Abraham Lincoln le 14 avril 1865.
« Les actions pour restreindre, frustrer ou opprimer une partie de la population de la nation ne feront qu’empêcher l’ensemble de la société d’atteindre son potentiel, parce que la consolidation des institutions démocratiques ne peut pas se faire au détriment du progrès économique qui peut parfois masquer les besoins réels de politique de justice Rechercher justice sociale pour tous », a rappelé le conférencier avant de citer l’exemple de son pays. « après l’assassinat de Lincoln, certains républicains ont appelé à des actions punitives contre les Etats défaits du sud, renforçant la foi des opposants au programme de reconstruction et renforçant la foi des opposants à la reconstruction et à la restauration effective d’un système qui exclut les Afro-américains du processus politique. »
Pour rappel, depuis la fin de la crise post-electorale en 2011, des partisans de Laurent Gbagbo Rechercher Laurent Gbagbo défait grâce au soutien, de l’armée Française aux FRCI, se disent opprimés et frustrés par le pouvoir Ouattara.
L’on constate qu’il n’y a que les proches de l’ancien régime qui sont traduits devant les juridictions nationales et internationales.
Certaines ONG internationales et le parti (FPI) de l’ex chef d’Etat ivoirien, incarcéré à la Haye ne manquent aucune occasion pour dénoncer, ce qu’ils qualifient de « Justice de vainqueurs ».

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge