Crise à la frontière algéro-tunisienne

frontière algéro-tunisienneDes algériens ont bouclé ce lundi le passage frontalier à Sidi Youssef sur la frontière algéro-tunisienne pour protester contre l’instauration par les autorités tunisiennes d’une taxe de 15 $ à l’entrée pour les seuls algériens.

Cette situation avait été reconnue par le directeur de l’information au ministère algérien des affaires étrangères qui a précisé cependant que la situation était devenue normale à 10h30.

Il a d’autre part ajouté que les autorités des deux pays menaient des négociations afin de faciliter l’entrée de touristes algériens en Tunisie.

L’ambassadeur algérien en Tunisie, Abdel Kader Hajjar a déclaré qu’il avait sollicité l’audience du président tunisien Caid Essebsi afin de résoudre cette question.

Le souci du diplomate algérien est d’éviter que ce problème ne prenne de l’ampleur et qu’il affecte négativement la saison touristique.

Les points de passage entre les deux pays avaient déjà connu quatre mouvements de protestation suivis de blocage de véhicules tunisiens en les empêchant d’entrer dans le territoire algérien, une mesure destinée à faire pression sur les autorités tunisiennes et à amener les autorités algériennes à intervenir afin de supprimer cette taxe imposée aux seuls citoyens algériens.

Saharamedias

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge