Cristiano Ronaldo offre un premier clasico à Zinédine Zidane

2016-04-02t203501z_1393247770_gf10000369359_rtrmadp_3_soc_0Le Portugais Cristiano Ronaldo a illuminé ce samedi 2 avril le premier clasico de Zinédine Zidane comme entraîneur et offert in extremis la victoire au Real Madrid sur la pelouse du FC Barcelone (2-1), terrassé pour la première fois depuis six mois.

Invaincu depuis 39 matches toutes compétitions confondues, le FC Barcelone n’a pas résisté au Real Madrid qui a pourtant terminé le clasico à 10. Ce fut donc un bon coup pour Zinédine Zidane qui vivait son premier choc dans le championnat espagnol après trois mois sur le banc du Real.

Un but refusé pour Gareth Bale

C’est pourtant le FC Barcelone qui ouvre les hostilités avec un but de Gerard Piqué en début de seconde période (56e). Mais les Madrilènes n’ont pas dit leur dernier mot et égalisent grâce à Karim Benzema (62e). Quelques minutes plus tard, un but de la tête de Gareth Bale refusé aurait pu permettre aux Merengue de prendre l’avantage. L’arbitre siffle une faute sur Alba qui est allé au duel aérien avec Bale.

C’est finalement Cristiano Ronaldo qui illumine le premier clasico de Zinédine Zidane. L’international portugais décoche une frappe dans un angle fermé (85e) et inscrit son 29e but en Liga. Le Real, réduit à dix contre onze dans les dernières minutes, ne pouvait rêver de meilleur scénario pour laver l’affront subi au match aller (0-4).

 Coup d’arrêt pour Barcelone

En cette soirée d’hommage au mythe Johan Cruyff, décédé la semaine dernière, le Barça aurait aimé une autre issue dans le choc de cette 31e journée au Camp Nou. Pour Lionel Messi et ses coéquipiers, c’est aussi un coup d’arrêt (1er, 76 pts). Ils voient revenir à six longueurs l’Atlético Madrid (2e, 70 pts), vainqueur un peu plus tôt du Betis Séville (5-1) grâce notamment à un doublé du Français Antoine Griezmann. Et le Real Madrid (3e, 69 pts) n’est plus si loin derrière, à sept journées de la fin.

Zidane avait souvent brillé en tant que joueur au Camp Nou. Dix ans après sa dernière sortie ici-même, le jeune entraîneur français y a réussi son baptême du feu. Peut-être au-delà de ses espérances. « Je suis content de tout et surtout de mes joueurs. Cela a été dur au début dans un stade difficile », a simplement dit Zinédine Zidane en conférence de presse.

Source:RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge