CUN soutient le Marathon International de Nouadhibou

MIN-CUN
Nous avons interrogé Mr Haidara et voici les réponses:

 Question – : Qu’avez-vous fait?

Réponse : Très simple, a la fin de la troisième édition en décembre 2012, nous avons envoyé 2 DVD (films et photos du marathon) à la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN). En janvier 2013 le bilan financier de la  troisième édition par internet a été expédié. Dans les premiers jours du mois de juin 2013 j’ai envoyé une demande de sponsor. Le 23 juin je reçois un appel téléphonique qui m’annonce la bonne nouvelle. Ce soutien est destiné à nous aider à faire face aux dépenses liées aux athlètes de Nouakchott que le marathon International de Nouadhibou fait déplacer et prend en charge chaque année depuis notre première édition en 2010. Le dossier de demande de sponsor de notre marathon a été traité par une commission technique qui n’a pas nécessité l’interférence du Président de la CUN. Je précise que je n’ai pas cherché à rencontrer les locataires de la CUN. Durant mes voyages en France et au Maroc beaucoup d’élus que j’ai eus la chance de rencontrer ont eu à me parler du Président Hamza et d’une Grande musicienne.

Q – : Qu’avez-vous promis de faire en contrepartie ?

R – : Je n’ai rien fait de spécial et je n’ai rien promis. Aucune condition ne nous a été demandée. Je trouve que la CUN a fait le bon choix en soutenant le Marathon International de Nouadhibou. Le Président Ahmed Hamza ne peut qu’accepter la proposition de ses collaborateurs qui ont étudié notre dossier. Il est informé des activités de notre marathon par ses collègues étrangers à travers le monde et aussi par ses collaborateurs dans d’autres structures où il a de grandes responsabilités comme par exemple :

                1 – : Président des Maires de Mauritanie,

2 – : Vice-président des Cités Gouvernements Locaux Unis d’Afrique,

                3 – : Vice-président du Fond Mondial pour le Développement des Villes,

                4 – : Membre du Bureau Exécutif des Maires Francophones.

Permettez-moi s’il vous plait d’ajouter que c’est la seconde fois qu’il nous soutient. Je profite de cette occasion pour témoigner que depuis que le Président Mohamed Hamza est élu à la tête de la CUN, il s’est beaucoup impliqué dans beaucoup activités culturelles de la jeunesse et du sport en respectant la diversité de notre pays qui fait notre grande richesse. Selon ma compréhension des choses de la vie, cela s’explique par sa culture générale respectable, son ouverture vers l’autre et sa philosophie des choses de la vie qui l’honorent et font de lui un MAIRE exemplaire à travers la planète bleue et mille mercis au Président Hamza et à ses collaborateurs à qui je souhaite un jour prochain serrer les mains.

Q – : A entendre cette confiance à l’adresse du Président Ahmed Hamza nous avons compris que le jour que décidez d’organiser un marathon à Nouakchott ou une autre activité sportive, vous serez soutenus la CUN.

R – : Je le pense sincèrement et la CUN n’hésitera pas à être le Sponsor Officiel pour tout événement culturel ou sportif que nous réaliserons à Nouakchott et cela de la même façon que nous bénéficions depuis l’année passée du soutien de la commission technique de la CUN. Il y’a beaucoup d’élus du peuple dans notre pays qui souhaitent à ce que je vienne chez eux pour tenter l’aventure, ou à ce que je débute un projet. Organiser dans une autre ville ne fait pas partie de nos projets. Pour Nouakchott, il y’ un marathon qui a notre soutien inconditionnel.

Q – : Qui est cette artiste qui fait honneur à notre pays à l’étranger?

R – : Je l’ai l’aperçue sur les photos de reportage du Festival de Monza (le partenaire de notre marathon). Cette une grande artiste, non seulement maitrise la langue de Montesquieu mais elle a de bonnes idées qu’elle véhicule pour développer notre musique. Avec ses idées elle a forcé ma sympathie et mon Respect. Je connais son nom, mais je respecte sa vie privée.

Q – : Comment se fait-il qu’en 2013 votre marathon n’était au Marathon de Nouakchott ?

R – : C’est très simple : du 22 mars au 09 avril 2013, j’étais à l’étranger. Je me heurte à un sérieux problème avec Nouakchott : « celui de connaitre le Président ou le Directeur Général du Marathon International de Nouakchott ? » Je souhaite le rencontrer pour qu’ensemble nous travaillions et qu’il m’aide dans le réseau international de partenariat où le Marathon International de Nouadhibou occupe une petite place (mes voyages passés à Marrakech, Marseille, Bordeaux et Paris sont de bons exemples et je vous prie de voir ce lien s’il vous plait : http://cridem.org/C_Info.php?article=642025  Nos deux marathons ensemble avec le soutien des bonnes volontés peuvent être de petites et modestes locomotives et faire profiter nos différentes contrées de notre pays des courses qui nous permettrons de découvrir les talents cachés de notre jeunesse. Il faut être honnête et le dire très haut que la culture universelle des marathons est à ses préludes dans notre pays, c’est cela qui fait que certains nos responsables hésitent à soutenir et certains opérateurs ne comprennent pas ce que nous faisons.

Q – : Le Ministère de la CJ et des Sports s’est vu nommée une Femme qu’en pensez-vous ? La connaissez-vous ?

R – : J’ai toujours dit depuis plus de 30 ans que chez les femmes il y’a beaucoup plus de compétence que chez les hommes. L’histoire nous l’a prouvé par le nombre de GRANDES FEMMES «  Hatspsout, Nefertii, Balkis, (la reine de Saba), Dalida, Cléopatre, Roxalane (Alexandra Lisowska), Marie Curie et … ». Elle a le Ministère le plus difficile qui regroupe trois complexes départements : la CULTURE, la JEUNESSE et les SPORTS. Je vous défie de me montrer un seul pays au monde depuis la révolution 1789 qui a réussi à régler le problème de sa culture ou le problème de sa jeunesse. Pour revenir à votre question je lui souhaite une bonne chance et beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions. Elle une grande occasion de prouver à l’humanité que notre Grande Mauritanie n’a plus un problème de ressources humaines dans les genres. Notre seule problème se limitent pour le moment à trois choses : la DISCIPLINE, l’AMOUR  de TRAVAILLER et l’ENVIE d’ETUDIER.

Q – : Quels sont vos rapports avec le Maire de Nouadhibou ? Vous ne parlez jamais de lui et nous n’avons pas encore remarqué qu’il est cité parmi vos soutiens et donateurs.

R – : Je suis désolé, je n’ai pas de réponse et de commentaire à faire pour cette question.

Q – : Merci Monsieur Haidara,

R – : Merci à vous tous.

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind