De jeunes activistes s’activent contre la réforme du mandat présidentiel

activistes1De jeunes activistes mènent campagne parallèlement à la tenue du dialogue politique en Mauritanie pour contrer la réforme constitutionnelle limitant le mandat présidentiel à 5 ans, renouvelable une seule fois.

Les jeunes activistes issus de milieux hétéroclites avaient déjà organisé un sit-in devant  le palais des congrès qui abrite les consultations Pouvoir et une partie de l’opposition mauritanienne.

De plus en plus de voix s’élèvent contre l’intention du régime de tenter de déverrouiller les dispositions constitutionnelles limitant le mandat présidentiel dans le pays. Une disposition qui assure une alternance pacifique au plus haut sommet de l’Etat.

D’ailleurs les rares partis politiques de l’opposition engagés dans ces pourparlers comme l’App de Massaoud Ould Boulkheir, ancien président de l’Assemblée nationale, ont claqué la porte pour protester contre cette éventualité non inscrite sur l’agenda des discussions. L’ébauche de cette réforme sur le mandat présidentiel qui ne fait pas l’unanimité, est combattue par une majorité des partis politiques dans le pays dont certains prennent part  audit dialogue.

Notons que le président de la République, en exercice jusqu’en 2019, Mohamed Ould Abdelaziz, est à son second et dernier mandat légal.

Mauriweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge