De nouvelles menaces planent sur les sénateurs mécontents

menacesLe Président du parti au pouvoir l’UPR, Me Sidi Mohamed Ould Maham, a menacé les sénateurs mécontents membres du parti de radiation, s’ils n’assistaient pas à une réunion convoquée lundi 6 juin courant, révèlent des sources.
Les parlementaires absentéistes seront classés dans la catégorie des opposants au Président mauritanien, s’exposant ainsi à la perte de leur siège au sein de la chambre haute, indique-t-on.
Ce bras de fer intervient au moment où les sénateurs mécontents refusent ce qu’ils appellent un chantage exercé contre eux aussi bien par le Président du parti que par le gouvernement de Ould Hademine.
Partant du constat juridique selon lequel, à la différence de la chambre haute, la dissolution d’un parti relève du ministère de l’intérieur, les sénateurs se considèrent plus supérieurs et plus importants et ne peuvent en conséquence recevoir des injonctions d’une formation politique.
Ils estiment également que leur radiation de l’Union ne leur fait pas perdre leur qualité de parlementaire, du fait qu’ils sont des élus, portés au sénat avant l’adoption de la loi sur la transhumance politique.
Rappelons que le Président mauritanien continue de refuser d’accorder une audience au Président du Sénat, Mohcen Ould El Hadj.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Taqadoumy

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge