De quoi parle Aziz à propos de finance numérique priorité nationale ?

Personne n’en parle, on ne parle que des nouveaux billets pourtant Aziz,  lors de son discours à la nation à Kaédi en arabe que lui-même comprenait à peine,  parle aussi de finance numérique qui va être une priorité nationale.

A quoi pense-t-il ? Le vieux rêve de Gimtel qui n’arrive toujours pas à prendre malgré un système opérationnel depuis des années ou pense-t-il aux paiements par téléphone qui existent déjà dans bien des pays africains avec notamment l’envoie d’argent par téléphone ?

Pour l’instant rien n’est clair surtout s’il persiste à vouloir parler à la majorité du pays en arabe en sachant pertinemment que seule une infime minorité comprend cette langue. Voici ses propos :  « les services spécialisés ont élaboré un programme ambitieux de modernisation et développement des systèmes de paiements, notamment électroniques parmi eux afin que la finance numérique devienne une priorité nationale. »
Pour le reste la grande inquiétude des mauritaniens c’est de savoir ce qui se cache derrière ce changement de valeur faciale en divisant la valeur des billets par dix ? Comment se prémunir contre les milliards pillés chaque fois qu’il s’agit de changer de monnaie en faisant passer deux fois des sacs destinés à la destruction ?

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind