Début de la dernière phase de concertation nationale sur la jeunesse

11255332_1600147030227401_8932846858340370882_n-300x225Les travaux de la 2ème et dernière phase de concertation nationale de la jeunesse et des sports ont débuté mercredi matin à Nouakchott.

Cette rencontre de 3 jours permettra à près de 500 participants de travailler en ateliers sur 4 thèmes définis par les jeunes eux-mêmes afin d’analyser et de proposer des solutions adéquates visant la promotion effective de la jeunesse.

Ces thèmes portent sur l’accompagnement des jeunes vers la vie adulte et dans la réalisation de leurs projets économiques, leur autonomie pour une meilleure intégration dans le projet de développement national, la pratique du sport comme vecteur de santé, d’excellence, de cohésion sociale et d’émergence d’une jeunesse positive et optimiste ainsi que sur le choix de modèle de société et de citoyen pour une Mauritanie unie, forte de sa diversité, enracinée dans ses valeurs religieuses et sociales et résolument tournée vers l’idéal démocratique.

Dans le discours qu’elle prononcé à cette occasion, la ministre de la jeunesse et des sports a indiqué que son département est résolument engagé dans un processus ambitieux et innovant qui permet aux jeunes de devenir des citoyens engagés pour des changements qualitatifs et des partenaires de premier rang dans la construction de la nation.

Elle a ajouté que connaître les jeunes, leurs réalités, leurs défis et leurs attentes constituent la condition sine qua non d’une politique de jeunesse pertinente et adaptée avant de souligner que c’est surtout l’expression tangible d’un rapprochement entre les gouvernants et les citoyens tel qu’instruit par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mme Coumba Ba a enfin remercié l’ensemble des partenaires de la Mauritanie qui ont soutenu le processus de concertation de sa conception jusqu’à sa mise en oeuvre.

Le coordinateur résident du système des Nations Unis a précisé, de son côté, que l’implication des jeunes dans l’élaboration des politiques et stratégies nationales qui les concernent permettra d’assurer la prise en compte de leurs besoins, de leurs aspirations et, partant, leur appropriation. Il a enfin renouvelé l’engagement des agences du système des Nations Unis à continuer à accompagner la Mauritanie dans la mise en oeuvre des recommandations qui sortiront de cette rencontre.

Pour sa part, le délégué de l’Union Européenne a souligné que la jeunesse constitue le plus important atout que possède le pays avant de faire remarquer que cette jeunesse a montré, à travers sa participation dynamique et créative dans les concertations, sa volonté et sa capacité à prendre l’initiative et à devenir le vecteur principal du développement de la Mauritanie.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication et de la ministre de la culture et de l’artisanat.

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge