Décision de la Cedeao Affaire Karim Wade – Etat du Sénégal : Tout le monde gagne et perd

karim wade
La Cour de justice de la Cedeao a rendu son verdict hier, dans l’affaire opposant Karim Wade à l’Etat du Sénégal. Mais les deux parties ont aussi chacun son verdict. Tous crient victoire, en attendant la publication de la décision. Un des avocats de l’Etat, Me Khaly Niang, interrogé hier par Rfm, donne sa lecture. «La Cour a dit, dans un premier temps, que l’arrestation et la détention de Karim Wade ne sont pas arbitraires.

Donc, l’Etat du Sénégal n’a pas outrepassé la loi. D’autre part la Cour nous dit qu’elle n’est pas compétente pour juger des affaires en cours dans les Etats-membres et a rejeté toutes les demandes d’indemnisation de Karim», rapporte-t-il. Me Niang parle par conséquent de «fierté», de «satisfaction» et de décision «claire et nette».

Les conseils du fils de l’ancien Président jubilent aussi, de leur côté. Me Seydou Diagne n’a pas la même lecture que son confrère. Il dit : «Là où nous ne sommes pas satisfaits, c’est sur le caractère arbitraire de la détention de Karim Wade. Par contre, là où nous sommes satisfaits, c’est que la Cour rappelle au Sénégal qu’il a l’obligation d’exécuter sa décision du 22 février 2013. Si le Sénégal respecte cette nouvelle décision de la Cedeao, tous ceux qui font l’objet d’interdiction de sortie  du territoire doivent être libres.» Le camp de Karim Wade, en détention dans l’affaire des biens dits mal acquis, n’a pas cependant obtenu les compensations financières réclamées par M. Wade et en «prend acte» et reconnaît que la Cour s’est déclarée incompétente pour apprécier les législations.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge