Déclaration

ira-mauritanieAprès avoir plongé le pays dans une crise politique et économique sans précédent de part ses agissements et ceux du cercle réduit de malfaiteurs dépourvus de tout sentiment de patriotisme qui gravite autour de lui, voilà que le président Mohamed O/ Abdel Aziz décide, peut-être parce que, dans son calendrier, c’est le moment idéal, de convier à ce qu’il appelle tantôt « le dialogue », tantôt « la concertation » avec ou sans la participation de certains acteurs ou figures symboles de la vie politique, de certaines organisations de la société civile  et d’autres personnages emblématiques dont lui même a privé toute possibilité de participation.

Cette initiative unilatérale écarte encore davantage le pays de la nécessité d’œuvrer à la réalisation d’un contexte politico-social susceptible de favoriser une Mauritanie véritablement démocratique, égalitaire et juste, condition sine-qua none pour garantir sa sécurité et sa stabilité interne, mais aussi en vue de cuirasser l’émergence et le développement de son secteur économique jusque là Pour notre part, nous estimons que les préalables en vue d’aboutir à un dialogue fructueux, véritablement serein et dans l’intérêt de tous, sont loin d’être acquis.

En effet, nous avons de fortes raisons de nous inquiéter tant pour l’esprit qui anime cette volonté que pour le résultat qui se profile à l’horizon de ce soit disant dialogue, car il s’apparente, à tous les égards, à une stratégie du président Mohamed O/ Abdel Aziz et son groupe visant leur maintien au pouvoir afin de continuer à piller les ressources de ce pays au détriment du peuple fortement frappé par l’extrême pauvreté, la misère et dépourvu de tout moyen de défense en restant fortement exposé aux mauvaises conditions sanitaires qui favorisent d’ailleurs en ces temps la forte progression d’une épidémie de la maladie de la dingue jusque-là méconnue de notre environnement.

Dans ce contexte marqué par le mensonge et la manipulation, IRA – Mauritanie :

- Met en garde les autorités publiques contre toute initiative ou projet visant à modifier la

- Lance un appel pressant aux partis politiques (dont les plus sérieux ont déjà rejeté toute participation au pseudo dialogue), aux syndicats nationaux, aux organisations de la société civile, en fin à toutes les mauritaniennes et à tous les mauritaniens épris de justice et de démocratie les invitant à l’unité d’action pour s’opposer à la mise en œuvre de toute initiative ou proposition résultant de cette mascarade,

- Exhorte la jeunesse mauritanienne de se mobiliser pour barrer la route aux corrompus et pilleurs des deniers publics mais aussi d’être le fer de lance du combat du peuple pour l’avènement d’une réelle démocratie en Mauritanie,

- Prend à témoin les responsables des missions diplomatiques accréditées en Mauritanie mais aussi la communauté internationale face à la dérive dictatoriale du régime mauritanien tenu par

- Rappelle son attachement à la lutte pacifique réitérant sa ferme position et sa détermination à contribuer à l’émergence d’une Mauritanie juste, égalitaire et unie,

- S’opposera avec la dernière énergie à toute tentative de manipulation de la Constitution nationale en vue du maintien du Général Mohamed O/Abdel Aziz au pouvoir au de-là de son deuxième mandat.

La Commission Communication

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge