Déclaration de la Mission du FMI en Mauritanie

FMIUne mission des services du Fonds Monétaire International, dirigée par Mme Mercedes Vera Martin a séjourné à Nouakchott du 26 janvier au 09 février 2014, pour mener les discussions relatives à la situation économique récente et aux engagements futurs avec le FMI.

La mission a rencontré le Gouverneur de la BCM, Sid’Ahmed ould Raiss, le Ministre des Finances Thiam Diombar, le Ministre des affaires économiques et du développement Sidi Ould Tah ainsi que plusieurs hauts responsables économiques et financiers.

Elle a également eu des échanges fructueux avec des représentants de la société civile, du milieu bancaire, du secteur privé, des bailleurs de Fonds.

A la fin de son séjour, Mme Mercedes Vera Martin a rendu publique la déclaration suivante:

« La mission a fait des progrès dans ses discussions avec les autorités mauritaniennes sur les performances macroéconomiques, les politiques économiques et l’éventuel appui financier du FMI.

« Les performances de l’économie mauritanienne en 2013 demeurent solides tirées par un rebond des activités minière et agricole, associé à une inflation contenue et en ligne avec la baisse des prix des produits importés. Les amortisseurs budgétaires et extérieurs continuent de s’améliorer et la politique fiscale continue à être prudente. « Les autorités ont déjà franchi des étapes sur la consolidation de la stabilité macroéconomique, tout en mettant en place un agenda exhaustif de réformes structurelles à moyen terme, afin d’améliorer la gouvernance et soutenir une croissance plus inclusive.

La mission s’est félicitée de l’intension des autorités de vouloir améliorer la gouvernance et la transparence du secteur public dans son ensemble, tout en visant à renforcer les capacités institutionnelles. La mission s’accorde avec les autorités sur la nécessité de poursuivre les réformes d’amélioration du climat des affaires, en vue de développer le secteur privé et qui sont cruciales pour la diversification de l’économie et la dynamique d’une croissance plus inclusive.

« Les discussions avec les autorités se poursuivront à une date ultérieure, une fois que le nouveau gouvernement sera mis en place. « Le FMI demeure engagé à appuyer la Mauritanie et la mission voudrait saisir cette opportunité pour remercier les autorités mauritaniennes et les représentants du secteur privé pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, la qualité des entretiens et les bonnes conditions dans lesquelles ses travaux se sont déroulés.»

Source : Mauriweb

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge