Déclaration de l’Union européenne sur la Journée des Nations Unies pour le soutien aux victimes de tortures

unioneuropenneA l’occasion de la journée des nations unies pour le soutien aux victimes de la torture (26 juin ndlr), l’Union européenne réaffirme son engagement à prévenir et lutter contre  toute forme de torture, de traitement inhumain et cruel à l’égard de l’être humain.

La pratique de la torture est  d’ailleurs clairement et sans équivoque proscrite par le droit international.  Nous saluons à cet effet le combat mené par les NGO et les activistes des droits de l’homme pour la prévention de la torture, l’atténuation de la souffrance des victimes et les politiques de sensibilisation menées auprès de l’opinion  sur cette question aussi importante.  L’Union européenne appuie  les organisations de la société civile impliquées dans la lutte contre ses pratiques et toute forme de traitement cruel  via l’Instrument Européen Défense des Droits de l’homme.

L’Union européenne appelle tous les états à accéder à  la convention des Nations unies contre la torture et son protocole optionnel, à reconnaitre les compétences dévolues au Comité contre la torture et à considérer les communications individuelles. Nous saluons la signature récente de ce protocole par  l’Angola, La Guinée Bissau et la Mongolie et sa ratification par le Burundi et la Norvège. L’Union européenne souligne la nécessité de mettre en place des Mécanismes nationaux  de Prévention solides et d’assurer leur opérationnalité et leur autonomie financière.

L’Union européenne apprécie le travail réalisé par les organisations internationales, notamment le rapporteur spécial de l’ONU, le comité de lutte contre la torture et le comité du conseil européen pour la prévention de la torture et appelle les états membres à fournir  des recommandations.

L’Union européenne a appuyé la résolution 68/156 adoptée le 18 Décembre 2013 par l’assemblée générale des nations unies qui souligne l’importance de la capacité des individus à saisir librement les institutions qui préviennent et combattent la torture et le droit des victimes à la réparation.   Nous devrions nous employer à faire de la torture un fléau du passé.
LaDélégation de l’Union européenne en République Islamique de Mauritanie
BP. 213 Nouakchott – Adresse : 5, rue 42-163 – Tevragh Zeina – Nouakchott – Mauritanie
Téléphone: +222 45 25 27 24 –  Télécopie : +222 45 25 35 24 – Email : delegation-mauritania@eeas.europa.eu
http:// www.eeas.europa.eu/delegations/mauritania

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge