Déclaration : Le CACRMSM remercie les USA et salue l’appel au dialogue national

CACRMSMLa coordination des associations et collectifs des réfugiés mauritaniens au Sénégalet au Mali se réjouit de la visite effectuée par le représentant régional de l’ambassade des États-Unis au Sénégal chargé des questions des réfugiés et de migration.
En effet, accompagné par le bureau de la délégation régionale du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés siégeant à Dakar, Monsieur Justice Skye- que nous remercions vivement au passage ainsi que tous ses collègues- a visité les réfugiés mauritaniens de la Vallée (Saint-Louis, Richard Toll, Podor) du 21 au 23 juin 2016 et les a écoutés.
A cet égard, nous remercions son Excellence Monsieur James.P. Zumwalt,ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal ainsi que son homologue son Excellence Larry André, ambassadeur des États-Unis d’Amérique enMauritanie qui a envoyé son représentant se joindre à la délégation ayant visité les réfugiés mauritaniens au Sénégal à la période susmentionnée.
Par ailleurs, permettez-nous de saluer les propos sages de son Excellence Larry André que nous partageons entièrement.
En s’appuyant sur une analyse lucide et éclairée de la situation sociopolitique de la Mauritanie, tout en évoquant tant ses atouts économiques que les questions sécuritaires auxquelles elle pourrait faire face, son Excellence Larry Andréappelle « à la construction d’un meilleurs pays pour tous ses citoyens » ; et ceci dans le cadre « d’un véritable dialogue national » impliquant les partis politiques, la société civile, les chefs d’entreprises, les oulémas.
Ce dialogue national doit se concentrer, selon lui, sur des mesures visant à améliorer la vie de tous le mauritaniens et doit être suivi d’un engagement de tous les partis politiques du pays de participer à des élections futures qui « rendraient le climat politique plus sain et donc à même d’améliorer la pratique des droits de l’homme ».
Il rappelle à ce propos la nécessité d’enrôler tous les mauritaniens sans discrimination et à leur octroyer des documents d’état civil afin qu’ils puissent participer librement aux élections. Cette approche prend tout son sens face au défi majeur que représente la lutte contre le terrorisme et qui concerne aujourd’hui tous les Etats. Pour relever un tel défi, ces Etats ont besoin de stabilité. Aussi, la coordination des associations et collectifs des réfugiés mauritaniens au Sénégalet au Mali salue cette approche sage de son Excellence, Monsieur André, et en tant que mauritaniens, nous souhaitons apporter notre modeste contribution à ce possible dialogue national.
Et, pour ce faire nous appelons le gouvernement mauritanien et notamment le chef d’Etat Mohamed ould Abdel Aziz à œuvrer pour mettre fin à la situation d’apatridie que subissent des milliers de mauritaniens vivant, à travers le monde, un exil forcé.
Raison pour laquelle nous avons souhaité nous rapprocher des services consulaires de notre ambassade au Sénégal. Une démarche dont la délégation du HCR au Sénégal et certaines chancelleries ont été informées. Nous ne saurions terminer cette déclaration, sans remercier l’Etat du Sénégal, du Mali et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés pour la protection juridique qu’ils apportent aux réfugiés mauritaniens.

Dakar, le 31/7/2016

Moustapha Mamadou Touré
Coordinateur des Associations et Collectifs Des Réfugiés Mauritaniens au Sénégal et au Mali

Source : CACRMSM

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge