DECLARATION: Non au retour des pratiques anachroniques

aminetoumoctar

L’Association des femmes Chef de Famille  (AFCF) vient d’apprendre les regrettables arrestations à Rosso puis à Nouakchott de Mr BiramDahAbeidde IRA Mauritanie. Ces arrestations arbitraires ont touché d’autres militants de cette organisation.

Ces arrestations arbitraires nous rappellent à maints égards les périodes d’exception et d’abus de pouvoir lors desquels le citoyen est privé de tous ses droits les plus élémentaires.

Durant ces périodes d’exception, toute celle ou celui  qui enfreint ces interdictions fera face aux châtiments les plus cruels et certaines de ces victimes ont malheureusement  laissé leurs âmes  dans certaines de nos tristes et célèbres geôles

L’AFCF fidèle à sa vocation de défenseur des droits de l’homme est indignée par le retour de ces pratiques anachroniques et inacceptables.

Nous clamons haut et fort notre condamnation  de l’arrestation du Président BiramDahAbeid et ses compagnons à qui nous témoignons notre entière solidarité. Nous exigeons la libération de tous les militants des droits de l’homme ainsi que la cessation de toutes les pratiques ou déclaration qui portent atteinte aux droits de l’homme.

Nous réitérons notre appel à l’effectivité des conventions internationales ratifiées par notre pays et aussi tout l’arsenal juridique en vigueur.

Il est temps que notre pays cesse d’avoir un fossé qui sépare nos belles déclarations de ces cruelles pratiques.

Pôle de communication AFCF

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge