Démarrage de la 3eme conférence et exposition sur le secteur minier et pétrolier mauritanien

13-10-2014-mine2014 

Les travaux de la troisième conférence et exposition sur le secteur minier et pétrolier mauritanien ont démarré, lundi matin au palais des congrès à Nouakchott, sous le haut patronage du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Organisée tous les deux ans par le ministère du pétrole, des mines et de l’énergie, cette manifestation à laquelle assistent, dans l’actuelle édition, 2000 participants issus de 100 entreprises vise à présenter le secteur des mines en Mauritanie aux investisseurs et à faire ressortir les opportunités d’investissement qu’il offre.

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz s’est rendu dans tous les stands de cette exposition qui connaît une grande participation des différentes sociétés et entreprises nationales et étrangères. Il s’est informé, à cette occasion, auprès des responsables de la manifestation, sur l’importance du rôle qu’elle joue dans le développement du secteur minier en Mauritanie et l’économie du pays en général grâce à l’exploitation des opportunités offertes par le secteur des industries extractives.

Dans un discours prononcé pour la circonstance, le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a enregistré avec satisfaction l’augmentation remarquable du nombre des participants à la 3eme édition de cette manifestation, insistant sur la volonté des pouvoirs publics de continuer de suivre une politique libérale rationnelle visant à permettre au secteur privé de jouer son rôle en tant que moteur principal de la croissance économique.

Il a appelé les participants à investir davantage dans le pays, affirmant, à ce propos, le respect de la Mauritanie de ses engagements relatifs aux activités minières et pétrolières, des conventions et de l’éthique professionnelle.

Il a dit fonder de grands espoirs sur le développement des secteurs pétrolier et minier et sur leur contribution dans l’impulsion de l’économie nationale et l’élargissement de sa base, de manière à réaliser les aspirations légitimes de notre peuple en matière de développement, de progrès et de prospérité, soulignant que notre sous-sol recèle d’importantes richesses minières et pétrolières. Il a en outre indiqué que les campagnes de prospection intensives en cours ont montré que les opportunités sont prometteuses.

Le Premier ministre a ajouté que la position géographique privilégiée de la Mauritanie, son cadre juridique incitatif et les conditions de sécurité et de quiétude qui y règnent sont autant de facteurs qui ont contribué à faire du pays une destination des investissements miniers et pétroliers. Les grands projets exécutés actuellement par le gouvernement pour l’amélioration des infrastructures, notamment en ce qui concerne l’énergie électrique et les transports auront un impact positif sur l’investissement et l’encouragement davantage de sociétés internationales à venir en Mauritanie, a dit le Premier ministre. 

Il a enfin affirmé la volonté des pouvoirs publics dans le pays de créer un partenariat fort avec tous les investisseurs basé sur les intérêts réciproques et la transparence totale, conformément aux principes de la bonne gouvernance et aux objectifs de l’initiative mondiale de transparence dans les industries extractives à laquelle notre pays a adhéré très tôt.
- Pour sa part, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Ould Khouna, a indiqué à cette occasion que le secteur des mines a contribué durant ces dernières années, de façon tangible, à l’amélioration du niveau de notre produit intérieur brut (PIB) et de l’équilibre de la balance commerciale, ainsi qu’à la création de davantage d’opportunités d’emploi, au renforcement de nos capacités professionnelles en vue d’une meilleure maîtrise des techniques et technologies industrielles et à la constitution d’un tissu industriel diversifié et complémentaire.

Il a déclaré que le gouvernement a fourni des efforts importants pour attirer les investisseurs en révisant notamment le cadre juridique pour le rendre compétitif et en renforçant les infrastructures permettant une couverture géologique précise. 

Le secteur, a-t-il ajouté, a connu ces dernières années une affluence des investisseurs qui a permis à ces derniers de se rendre compte des potentialités minières encore inexploitées du pays.

Il a souligné que 82 opérateurs miniers vaquent à leurs activités dans le cadre de 13 permis d’exploitation, de 149 permis de prospection et 88 permis pour les carrières de graviers.

Le ministre a indiqué que la production minière a réalisé l’année dernière13 millions de tonnes de fer, environ 37 000 tonnes de cuivre et plus 9 tonnes d’or. 

Auparavant, l’Administrateur-Directeur Général de la Société nationale industrielle et minière (SNIM), M. Mohamed Abdallahi Ould Oudaa a expliqué que cette rencontre constitue une occasion importante pour montrer aux partenaires les énormes opportunités d’investissements qu’offre le secteur minier mauritanien.

Il a dans ce sens loué aux noms de tous les opérateurs miniers le climat propice et encourageant de l’investissement dans tous les domaines et qui fait de la Mauritanie une destination de choix et un modèle africain dont la politique d’investissement jouit de la bénédiction de l’ensemble des partenaires internationaux.

De son côté, M. Patrick Hickey, vice-président régional de Kinross en Afrique a hautement apprécié cette rencontre qui donne l’occasion de connaître davantage le secteur minier de la Mauritanie, soulignant que plus de 300 délégations venant de 25 pays vont discuter des opportunités d’investissement du secteur.

Il a dit que Kinross a investi plus de 3,1 milliards de dollars, soit environ 900 milliards d’ouguiyas et est devenue l’un des plus importants employés du pays. Kinross travaille en permanence à élargir sa sphère d’activités au service du développement de la Mauritanie, précise-t-il.

Quant à Mme Nina Inamahora, parlant au nom de la directrice des opérations de la Banque Mondiale en Mauritanie, a souligné la volonté de son institution d’accompagner les efforts de développement en Mauritanie, saluant les succès remportés par ce pays dans le domaine du développement intégré, en particulier au niveau du secteur minier.

Il importe de signaler que les activités de cette 3ème édition du salon des mines vont se poursuivre jusqu’au 15 octobre 2014.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge