Démarrage de la 6eme édition du festival des dattes à Tidjikja

Mme Hindou Mint AininaLa ministre de la Culture et de l’Artisanat, Mme Hindou Mint Ainina a supervisé, samedi soir à Tidjikja, la cérémonie d’ouverture de la sixième édition du festival des dattes, placé sous le Haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.
La cérémonie d’ouverture du festival s’est déroulée en présence des ministres du commerce, de l’industrie et du tourisme, de l’habitat, de l’urbanisme et de de l’aménagement du territoire et de l’agriculture, du directeur général de l’Agence Nationale Tadamoun, du wali du Tagant, du représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement en Mauritanie, des autorités administratives et sécuritaires dans la wilaya, des élus locaux, des cadres du Tagant et de nombreuses foules.
La cérémonie d’ouverture du festival qui dure deux jours a été marquée par des lectures de poèmes et d’autres manifestations culturelles qui ont reflété la diversité et la richesse culturelle de la wilaya.
Dans un mot prononcé pour la circonstance, la ministre de la culture et de l’artisanat a remercié tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette édition du festival. Elle a aussi félicité les habitantrs du quartier « El Ghadima » à Tidjikja à l’occasion de l’iscription de ce quartier sur la liste du patrimoine national, soulignant que ce quartier renferme des symboles culturels et architecurels qui ont influé sur le cours de l’histoire et contribué, de manière notoire, au rayonnement culturel de la nation mauritanienne.
La ministre a ajouté que la Mauritanie a connu des accumulations culturelles du fait de la succession de diverses cultures qui ont constitué ensemble le patrimoine culturel de la Mauritanie et donné à ce dernier un caractère singulier. Ce patrimoine, a-t-elle dit, est le symbole de notre identité. Aussi, a-t-elle noté, nous devons le préserver et le valoriser, soulignant que c’est là le meilleur moyen « de créer une industrie culturelle apte à contribuer au dévelooppement économique ».
Elle a précisé que le Président de la République a tenu, à plusieurs occasions, à faire de sorte que l’action culturelle réponde aux objectifs de développement. C’est ce que le gouvernementr a traduit, a-t-elle dit, à travers l’adoption, récemment, du Programme National de Développement Culturel visant à mettre en place une politique culturelle à travers laquelle des activités de haut niveau seront lancées pour préserver toutes les composantes de notre patrimoine culturel et créer et encourager des productions culturelle à incidence directe sur les populations des localités rurales.
La ministre a indiqué que la wilaya du Tagant est concernée, comme les autres wilayas du pays par ce perogramme étant donné la diversité de sa composante culturelle et matérielle à travers l’histoire, ce que démontre, dit-elle, les nombreux sites archéologiques et historiques, en plus de sites liés à la résistance nationale et de nombreux trésors culturels représentés par les bibliothèques de Tichit, Tidjikja et Kasr El Barka.
Mme Hindou Mint Ainina a enfin souligné que la wilaya du Tagant se doit de se sentir fière de de son patrimoine littéraire, artistique et médical singulier, affirmant que le programme national de développement culturel oeuvre pour couvrir toutes les moughataas du Tagant et de l’Adrar et une partie de l’Assaba et des deux Hodhs.
Pour sa part, le maire de la commune de Tidjikja, M. Saleck Ould Saleck a remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette édition du festval des dattes, se félicitant de la présence importante de membres du gouvernement à cette manifestation. Une telle présence, a-t-il dit, prouve le grand intérêt qu’accorde le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à cette édition placée sous son haut patronage.
De son côté, le président de l’Association des maires du Tagant, M. Sidi Mohamed Ould Mohamed Vall dit Ghrini, s’est félicité de la tenue de la 6eme édition du festival des dattes.
Il a ajouté que tous les habitants du Tagant, notamment ceux de Tidjikja sont heureux de voir cette édition placée sous le haut patronage du Président de la République, avant de remercier les cadres et les élus de Tidjikja pour les grands efforts déployés en vue de la réussite de l’évènement.
La délégation ministérielle participant aux activités du festival avait effectué, samedi matin, une visite à une exposition comportant 20 espèces des dattes du Tagant et 12 espèces venant des oasis de l’Adrar.
La délégation a aussi écouté des explications présentées par les coopératives féminines et agricoles du Tagant.
L’exposition en question renferme aussi des produits utilitaires fabriqués à partir du palmier dattier pour l’équipement des domiciles, utilisés dans le passé (nattes et outils divers).
A cette occasion, M. Mohamedou Ould Mohamed Laghdaf, coordinateur du programme de développement durable des oasis qui encadre l’exposition a indiqué dans des explications présentées aux ministres que cette production dattière de haute qualité a été obtenue grâce à l’encadrement dont ont bénéficié les agriculteurs de la part du programme qui met des ingénieurs et des vulgarisateurs agricoles à la disposition des agriculteurs dans toutes les étapes de production des dattes.
Il a affirmé que le programpme aspire à la valorisation de la production nationale en dattes pour qu’elle reste un produit frais de qualité apte à soutenir la concurrence sur le marché national face aux dattes importées de l’extérieur.
La délégation a aussi visité un certain nombre de bibliothèques des wilaya où elle s’est informée sur les trésors que renferment ces bibliothèques.
Il est à noter que le festival des dattes est organisé chaque année à tour de rôle au Tagant et en Adrar et qu’il constitue une occasion pour les populations des deux wilayas d’exposer leurs productions.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge