Démarrage de la revue du portefeuille des projets et programmes financés par la banque mondiale

Démarrage de la revue du portefeuilleLes travaux de la revue du portefeuille des projets et programmes financés par la banque mondiale (BM) en Mauritanie ont débuté vendredi au siège de la banque à Nouakchott, sous la supervision conjointe du ministre de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Djay et du représentant de la BM en Mauritanie, M. Gaston Sorgho.
La rencontre a pour objectif de faire l’état de lieu de l’exécution des projets, d’identifier les forces et faiblesses, les mécanismes d’évaluation et l’esquisse des voies et moyens susceptibles de rehausser la coopération entre les deux parties.
Elle revêt une importance capitale, au regard de son timing qui coïncide avec les derniers mois de l’exécution du document cadre de partenariat entre la Mauritanie et la BM pour une enveloppe globale de 100 milliards d’Ouguiyas destinés à 16 projets couvrant des secteurs vitaux: la formation, l’emploi, la protection sociale, le développement institutionnel, la bonne gouvernance, le genre, l’énergie, l’environnement et les communications.
S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Djay, a insisté sur l’intérêt de cette revue pour surmonter les obstacles qui freinent l’accélération de l’exécution des projets ayant trait à l’accès des citoyens aux services de base et de tirer profit des différents projets financés par la BM.
 »L’actuelle revue offre l’opportunité de donner un nouvel essor à la coopération entre la Mauritanie et la BM et d’élargir ses perspectives pour tenir compte des priorités de développement de notre pays. C’st aussi le lieu de saluer les performances réalisées dans le cadre du partenariat avec la BM qui sont les fruits du travail de son staff à Nouakchott et ses équipes à Dakar et Washington ainsi qu’à l’esprit de collaboration dominé chez leurs collègues au niveau des différents secteurs gouvernementaux », a conclu de le ministre de l’économie et des finances.
Pour sa part, le représentant de la BM à Nouakchott, M. Gaston Sorgho, a souligné l’intérêt qu’accorde son institution à cette revue, qui va permettre l’étude des détails des différents projets et les contraintes qui entravent leur mis en uvre.
Après la séance inaugurale, les participants ont suivi des présentations des techniciens de la BM sur l’ensemble des projets financés par l’institution, leur gestion financière, les difficultés rencontres et les solutions proposées.
Ces présentations ont été commentées par leurs collègues mauritaniens qui ont apporté leur contribution en matière de diagnostic des problèmes et la proposition des moyens permettant de les remédier.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge