Démarrage du festival du Hip hop

Assalamaleykoum
La sixième édition du festival du Hip hop, dénommé Assalamaleykoum, a démarré, jeudi 20 juin 2013, à Nouakchott. Lors d’une conférence de presse, Kane Elimane, responsable de la commission d’organisation de ce festival national de musique, qui dure quatre jours, a déclaré que cette édition sera consacrée à l’utilisation de l’art (la musique) pour la lutte pour les droits de l’homme en Mauritanie.

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. C’est néanmoins par son expression musicale qu’il est le plus connu et, de ce fait, souvent réduit à celle-ci.

Cette expression musicale est elle-même souvent appelée tout entière rap, ce qui est là aussi un raccourci dans la mesure où ce terme ne s’applique qu’à la parole, scandée et saccadée, propre au MCing. La musique hip hop peut en effet revêtir plusieurs formes : ou bien se limiter aux seuls beats du DJ (Disc Jockey), auquel cas le terme de rap ne convient pas. Le terme rap, et encore moins le terme hip hop, ne peut s’appliquer au slam. Le slam n’ayant aucun rapport de près ou de loin avec le hip hop.La sixième édition du festival du Hip hop, dénommé Assalamaleykoum, a démarré, jeudi 20 juin 2013, à Nouakchott. Lors d’une conférence de presse, Kane Elimane, responsable de la commission d’organisation de ce festival national de musique, qui dure quatre jours, a déclaré que cette édition sera consacrée à l’utilisation de l’art (la musique) pour la lutte pour les droits de l’homme en Mauritanie.

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. C’est néanmoins par son expression musicale qu’il est le plus connu et, de ce fait, souvent réduit à celle-ci.

Cette expression musicale est elle-même souvent appelée tout entière rap, ce qui est là aussi un raccourci dans la mesure où ce terme ne s’applique qu’à la parole, scandée et saccadée, propre au MCing. La musique hip hop peut en effet revêtir plusieurs formes : ou bien se limiter aux seuls beats du DJ (Disc Jockey), auquel cas le terme de rap ne convient pas. Le terme rap, et encore moins le terme hip hop, ne peut s’appliquer au slam. Le slam n’ayant aucun rapport de près ou de loin avec le hip hop.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind