Démarrage d’un atelier de lancement de la formulation du statut et du code du parajuriste

formulation du statut et du code du parajuristeLes travaux de l’atelier de lancement de la formulation du statut et du code du parajuriste, organisé conjointement par le ministère de la justice et la coopération allemande, au profit de plus de 50 participants représentant la société civile, ont débuté mercredi matin à Nouakchott.
Les participants à cet atelier, d’une journée, suivront des exposés et des conférences présentés par des experts spécialisés sur les objectifs et les méthodologies de l’atelier, ainsi que sur le concept de parajuriste.
Dans un mot prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de la justice, Dr. Mohamed Lemine Ould Sidi Baba a souligné que le parajuriste fait partie des théories contemporaines et signifie l’assistance accordée au citoyen dans tous les domaines juridiques et judicaires.
Il s’agit, a-t-il dit, d’éduquer les familles sur leurs droits prévus dans les lois pour qu’ils puissent être à l’abri des problèmes causés par l’ignorance des dispositions légales.
Il a, par la suite, ajouté que la Mauritanie a enregistré un progrès considérable dans le domaine des droits de l’homme, l’application de la justice et l’interaction positive avec les principes de la démocratie et de la bonne gouvernance grâce aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, consacrant l’état de droit et diffusant une culture de démocratie et de droits de l’homme en Mauritanie.
Ces orientations, a-t-il dit, sont exécutées par le gouvernement du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine.
Le secrétaire général a enfin remercié la coopération allemande pour ses efforts louables visant la promotion du dialogue autour du thème des droits de l’homme.
Pour sa part, la coordinatrice du projet de promotion des droits de l’homme et du dialogue autour des droits de l’homme et représentante de la coopération allemande a loué les efforts consentis par les pouvoirs publics en Mauritanie dans le domaine de la promotion et de la défense des droits de l’homme, indiquant que le projet de promotion des droits de l’homme et du dialogue autour des droits de l’homme vise à renforcer les capacités des organisations de la société civile et l’amélioration de leur rendement.
La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de l’inspecteur général de l’administration judiciaire et des prisons, d’un chargé de mission au ministère de la justice, des directeurs centraux au même département et d’autres personnalités.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge