Démarrage d’un atelier sur les sciences la technologie et l’innovation en Mauritanie

 technologie et l'innovation en MauritanieLes travaux d’un atelier de formation sur les sciences, la technologie et l’innovation en Mauritanie ont débuté lundi à Nouakchott.
La rencontre, profitant à 40 participants issus des départements concernés par la recherche scientifique, est organisée par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en collaboration avec le bureau régional de l’Unesco au Caire et la commission nationale de l’éducation, de la culture et des sciences.
Elle vise la conception d’une politique nationale de recherche scientifique inspirée des expériences de l’Unesco afin d’évaluer le plan triennal du secteur par l’identification des indicateurs permettant de diagnostiquer la situation actuelle de la recherche scientifique.
Cette politique devra permettre de coordonner les efforts au e plan national et de créer un observatoire national des sciences, des technologies et de l’innovation.
Des exposés sur les réalités de la recherche scientifique en Mauritanie et la vision du département pour son développement et son amélioration qualitative et les solutions proposées dans ce domaine sont sur l’agenda de l’atelier.
La secrétaire générale du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr. Aissata Daouda Diallo, a rappelé que l’organisation de cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme entamé par son département en faveur le développement des sciences, des technologies et de l’innovation en Mauritanie.
Elle a, ajouté, que le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz , accorde un intérêt capital au développement et à la modernisation de l’enseignement supérieur, à travers l’ouverture de plusieurs instituts et établissements universitaires dans la capitale Nouakchott et à l’intérieur du pays ,comme l’université des sciences, des technologies et de médecine et l’université d’Aioun ainsi que l’Ecole nationale des travaux publics à Aleg, l’institut supérieur de l’enseignement technologique à Rosso et autres structures..
Dr. Aissata Daouda Diallo a, enfin, réitéré ses remerciements à tous ceux qui ont participé à l’organisation de cet important atelier ainsi qu’à l’Unesco au Caire et à la commission nationale pour l’éducation, la science et la culture pour le soutien apporté à sa réalisation.
Le Représentant du bureau régional de l’Unesco au Caire, M. Nezar Mohamed Hacen a, quant à lui, salué l’organisation de cet atelier qui lui permet de côtoyer ses pairs chercheurs mauritaniens.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des conseillers et des directeurs centraux du département de l’enseignement supérieur.

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge