Démenti de l’agent non permanent qualifié de faiseur de roi qui prive les citoyens de leurs droits civiques au niveau du tribunal régional de Sélibaby

droit de reponseSuite à la publication d’un article intitulé Tribunal régional de Sélibaby : un   non permanent faiseur de roi prive les citoyens de leurs droits civiques , article paru le samedi 8/8/2015 sur rimweb.net, l’agent en question  se défend  et précise  que c’est en 2011 qu’il a été désigné pour se charger de l’établissements des jugements de naissances et de mariages  en plus des travaux de l’instruction   par l’actuel président du tribunal régional du Brakna en la personne de Sidi Mohamed ould Mohamed Maouloud.  Ceci après qu’une plainte  a été déposée contre le greffier en chef  de la chambre  auprès du wali du Guidimakha  par le maire sortant et l’actuel député  APP de la circonscription électorale de Sélibaby. Pour lui les accusations faites contre lui  s’inscrivent dans le cadre d’un  conflit d’intérêts entre gérants de secrétariats  publics, chose éclairé dans un  article paru sur cridem en ce
9/8/2015.
Et d’ajouter que cela ne l’engage ni de près ni de loin. Et de dire qu’il défie quiconque  capable de le présenter de preuve  qu’il prive  des  citoyens  de leur droits civiques  au niveau de ce tribunal.
. Dans son démenti, Hamoud  se dit choqué par les propos d’Ahmed Ahmed  Beibo Maham, un natif d’Aleg dans les années 1964  qui a signé  son article  en se servant du  nom de Samba Diallo, une preuve de manque de courage. Pour finir  ce greffier à l’instruction se dit déterminer à combattre les intermédiaires qui se prennent pour des avocats des personnes  qu’ils exploitent au nom de la justice.

Amadou Bocar Ba /Gaynaako

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge