DEMOLITION D’UNE MAISON LA FAMILLE DANS LA RUE AVEC SES 9 ENFANTS

La maison de Marième Mint Mohamed Lemine, une mère d’une famille de neuf membres, au quartier Arafat secteur 1, à Nouakchott , a été démolie, mardi, par la Garde nationale, sur ordre de l’Agence de Développement Urbain, sans préavis, raconte sa fille, Lekhdeira Mint Bilal.


Sur le lieu, Mint Bilal, entourée de deux membres des dissidents de IRA-Mauritanie, de ses frères et sœurs ainsi que de voisins, constate les dégâts. «Nous avons pu retirer les moquettes, la télévison et quelques effets . Mais une somme de 65000 Ouguiyas, a complètement disparu.» La fille s’adressait au reporter d’ Alakhbar sur place , pendant que la maman était absente. «Elle est partie s’enquérir de l’état de son fils qui a subit une double fracture au niveau des jambes suite à un accident», a-t-elle expliqué.

A côté des ruines, une seule baraque était encore debout dans la partie sud de la maison. Elle appartient à Lalla Mint Brahim, celle que la famille accuse d’avoir tout «fomenté». «Nous lui avions cédé cette partie pour installer une baraque qu’elle n’occupe même pas. Et elle s’est permise de se tourner contre nous pour mettre la main sur toute la maison avec la complicité de l’Agence».

Lekhdeira ajoute Même le Hakem est venu ici ce matin et a constaté l’acte d’injustice. Et s’est demandé pourquoi a-t-on démolie toute la maison sauf cette baraque-là?

Marième Mint Mohamed Lemine et ses enfants ne détiennent pas un permis d’occupation. Mais sa fille se rappelle que sa mère avait acheté le terrain qui abritait la maison d’un particulier à 250 milles ouguiyas. «Cela date de 1991», a-t-elle affirmé et confirmé par sa voisine, Mounina Mint Affane, qui dit avoir habité dans le quartier depuis 1987.

 

Source: ALKHBAR

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind